“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Le Prince Albert II noue de forts liens d'amitié avec Noto en Sicile

Mis à jour le 03/10/2016 à 05:10 Publié le 03/10/2016 à 05:10
Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Le Prince Albert II noue de forts liens d'amitié avec Noto en Sicile

Vendredi dernier, le prince Albert II de Monaco s'est rendu dans la ville de Noto en Sicile.

Vendredi dernier, le prince Albert II de Monaco s'est rendu dans la ville de Noto en Sicile. à l'occasion d'une cérémonie au Palais Nicolaci, la citoyenneté de la Ville a été attribuée au Prince Souverain par le maire, M. Corrado Bonfanti, et son conseil municipal.

Au cours de cette journée, le Prince a également tenu à visiter la Cathédrale de Noto, qui a été restaurée suite aux importants dégâts subis par le tremblement de terre de 1963.

La ville de Noto est la capitale incontournable du Baroque tardif sicilien. Elle est d'ailleurs inscrite sur la liste du Patrimoine culturel de l'Humanité par l'Unesco.

Dans l'après-midi, le Prince a visité la réserve naturelle de Vendicari qui s'étend sur une côte maritime de 10 km et abrite une faune et une flore très diversifiée.

En effet, un partenariat a été signé entre la Fondation Prince Albert II de Monaco et la réserve de Vendicari afin de contribuer à la protection de sa bande côtière marine dans le but de parvenir à la constitution d'une zone marine protégée (AMP) intégrée à l'actuelle réserve terrestre.

Au sein du partenariat, figurent : un soutien financier (achat d'un bateau pour surveiller et sensibiliser les populations à la protection du monde marin et amélioration de la communication dans le domaine de l'environnement, par le biais de l'Écomusée, présent à l'intérieur de la réserve) ainsi qu'une communication conjointe et une coopération scientifique.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.