Rubriques




Se connecter à

Le pass sanitaire obligatoire dès 11 ans sur les étapes bretonnes du Tour de France

Le pass sanitaire sera obligatoire lors de la présentation des équipes du Tour de France, ce jeudi 24 juin, à Brest, ainsi que dans des zones spécifiques lors des départs et des arrivées des quatre étapes bretonnes, selon les organisateurs. 

La rédaction Publié le 22/06/2021 à 20:12, mis à jour le 22/06/2021 à 22:45
Image d'illustration Patrice Lapoirie / Var Matin

Entré en vigueur ces dernières semaines, le pass sanitaire sera obligatoire lors de la présentation des équipes du Tour de France, ce jeudi 24 juin, à Brest, ainsi que dans des zones spécifiques lors des départs et des arrivées des quatre étapes bretonnes, les organisateurs. 

La décision, qui s'applique à partir de l'âge de 11 ans, a été prise mardi 22 juin, après une dernière réunion avec les autorités compétentes, a souligné ASO (Amaury Sport Organisation) qui organise la Grande Boucle.

Une jauge sera aussi exigée 

Les zones concernées sont les endroits situés aux départs des étapes devant le podium et autour de la ligne, aux arrivées dans les dernières centaines de mètres. "La jauge prendra en compte la configuration des sites", a précisé à l'AFP Pierre-Yves Thouault, directeur-adjoint du Tour.

 

En ce qui concerne la présentation des 23 équipes, le pass sera exigé sur le long défilé traversant la ville de Brest jusqu'au lieu de cérémonie. Le pass sanitaire se présente sous la forme d'un QR code individuel, qui atteste que la personne qui le présente remplit bien certaines conditions de vaccination ou de test récent, pour l'essentiel un test PCR ou antigénique négatif de moins de 48 heures.

Les personnes qui ne souhaitent pas utiliser l'application Tousanticovid pourront imprimer leur QR code sur un document papier, ont annoncé en début de mois les autorités sanitaires qui avaient rappelé la nécessité d'une pièce d'identité pour attester de l'identité de la personne.

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.