“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Le masque obligatoire à partir de mercredi matin dans quatre secteurs de Monaco

Mis à jour le 11/08/2020 à 20:12 Publié le 11/08/2020 à 20:11
Désormais, pas de promenade ni shopping sans masque sur la place du Casino de Monte-Carlo.

Désormais, pas de promenade ni shopping sans masque sur la place du Casino de Monte-Carlo. Photo Dylan Meiffret

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Le masque obligatoire à partir de mercredi matin dans quatre secteurs de Monaco

À compter de ce mercredi matin, il est interdit de se déplacer sans masque sur la place du Palais, dans les ruelles de Monaco-Ville, sur l’esplanade de Fontvieille et la place du Casino. Et cela 24 h/24…

Monaco durcit son exigence quant au port du masque en ville. À partir de ce matin, se cacher le nez et la bouche est "fortement recommandé" partout et obligatoire, 24 heures sur 24, dans différents lieux de la ville particulièrement denses.

Sur la place du Casino, sur l’esplanade de Fontvieille – précisément de l’esplanade du Jardin animalier jusqu’à la galerie qui longe la pharmacie de Fontvieille –, dans les ruelles de Monaco-Ville et sur la place du Palais, tout le monde doit désormais porter le masque.

Cette mesure est un pas de plus après la décision du 4 mai dernier, premier jour du déconfinement à Monaco, de le rendre obligatoire dans les espaces fermés accueillant du public; puis celle du 3 août qui le prescrit dans les files d’attente – par exemple en attendant de rentrer dans un restaurant ou un bar, au stade Louis-II lors du meeting d’Herculis de ce vendredi ou pour la reprise du championnat de Ligue 1 le dimanche 23 août (Monaco-Reims).

"Une vigilance supplémentaire"

Si le gouvernement dit ne pas vouloir entrer dans une logique de répression, il lance un appel à la "responsabilité de chacun", selon les termes du Ministre d’État Serge Telle, hier, en conférence de presse au Ministère d’État.

"Ces lieux étant fortement fréquentés en cette saison estivale et la distanciation sanitaire ne pouvant pas y être assurée, il convient d’apporter une vigilance supplémentaire afin de garantir la sécurité sanitaire de toutes les personnes qui s’y rendent."

Le conseiller de gouvernement-ministre de l’Intérieur Patrice Cellario entend faire un travail de communication envers le public, notamment par voie d’affichage. Il ne veut pas insister sur la sanction qui, en cas de non-respect de la décision, est fixée à un minimum de 100 euros.

Malgré la chaleur et l’inconfort du dispositif de protection, quel qu’il soit, malgré l’avis controversé d’une partie de la population – plus d’un tiers selon notre sondage (voir page suivante) –, malgré un nombre réduit de cas – 133 depuis le début de la pandémie et aucun décès depuis plusieurs semaines –, il va falloir se plier à cette nouvelle mesure.

Mesure qui n’est d’ailleurs pas marginale puisque Nice et Menton, pour ne citer que les villes les plus proches de la Principauté, ont pris elles aussi des décisions allant dans le même sens.
Pour le gouvernement, il s’agit d’être strictement "pragmatique".

"Les contaminations sont importées"

Le Ministre d’État souligne: "Nous voyons apparaître un retour des cas positifs. Monaco n’échappe pas à cette grande tendance générale. Pour l’instant, l’unité Covid du Centre hospitalier Princesse-Grace n’a pas été rouverte. Les contaminations sont importées. J’en profite pour responsabiliser chacun et chacune. Il faut que nous soyons tous vigilants et responsables pour ne pas exposer les autres."

Notons toutefois que les lieux où le masque est obligatoire sont avant tout des sites touristiques. Il va maintenant falloir alerter gentiment les touristes…


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.