“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

La rédaction répond: "A quoi correspond la "règle de six" évoquée par le chef de l'Etat pour se prémunir contre le coronavirus?"

Mis à jour le 15/10/2020 à 17:34 Publié le 15/10/2020 à 16:12
La règle de six s'appliquera dans les restaurants (illustration).

La règle de six s'appliquera dans les restaurants (illustration). Photo D. M

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

La rédaction répond: "A quoi correspond la "règle de six" évoquée par le chef de l'Etat pour se prémunir contre le coronavirus?"

Chaque jour, vous êtes nombreux à nous faire parvenir vos questions. Depuis la mi-mars, plus de 10.000 ont été adressées à la rédaction.

Après les annonces d'Emmanuel Macron ce mercredi soir, pour lutter contre la propagation de la Covid-19 en France, vous êtes plusieurs à vous poser la question suivante:


"A quoi correspond la "règle de six" évoquée par le chef de l'Etat pour se prémunir contre le coronavirus?"

NOTRE RÉPONSE

Le président de la République a demandé aux Français, mercredi, d’adopter la "règle de six", pour freiner la circulation du virus, hors cadre familial, et à l’extérieur.

Pourquoi six et pas cinq ou sept?

A travers ce chiffre, il est en réalité demandé aux Français de définir une bulle sociale, un petit nombre restreint de personnes avec lesquelles ils sont fréquemment en contact, de manière prolongée, et sans masque.

Dans les transports publics, les collèges et lycées, à l’université et dans la sphère professionnelle, les Français portent le masque pour se protéger.

"Si on est une famille de sept, huit, neuf ou dix, on peut évidemment continuer à avoir une vie familiale normale, a rassuré le chef de l’Etat. Mais on essaie, quand on invite des amis, de ne pas être plus de six à table. Et on évite de se regrouper à plus de six".

La "règle de six" est déjà applicable dans les restaurants et bars des zones d’alerte maximale, qui ne sont autorisés à accueillir que six convives autour d’une table, conformément au protocole du Haut Conseil de la santé publique, publié le 5 octobre.

En Angleterre, une interdiction des rassemblements privés et à l’extérieur de plus de six personnes est en vigueur depuis un mois, sous peine d’une amende de 100 livres (110 euros).

En France, il s’agit d’une simple recommandation.

Si vous souhaitez à votre tour nous envoyer une question, c'est par ici ou via le formulaire ci-dessous.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.