Rubriques




Se connecter à

La Principauté de Monaco prolonge les mesures de confinement jusqu'au 3 mai

Pour lutter contre la propagation du coronavirus et avant même que la France ne prenne une décision vraisemblablement similaire, le gouvernement, sur instruction du prince Albert II, a décidé ce vendredi de prolonger les mesures de confinement jusqu'au 3 mai inclus.

Arnault Cohen Publié le 10/04/2020 à 14:01, mis à jour le 10/04/2020 à 14:02
Le confinement est officiellement prolongé à Monaco jusqu'au 3 mai. Photo Jean-François Ottonello

Cette fois-ci, Monaco a décidé de griller la politesse à la France. Ce vendredi à 13h15, dans un communiqué, le gouvernement princier annonce sa décision, sur instruction du prince Albert II, "de prolonger la décision du 17 mars portant réglementation temporaire des déplacements jusqu’au 3 mai inclus". En clair, les mesures de confinement sont effectives au moins jusqu'au 3 mai.

"Cette décision s’inscrit dans la nécessité de [maintenir] les efforts entrepris pour poursuivre l’endiguement de la propagation du virus. Ces règles de confinement ont, à ce jour, montré leur efficacité, depuis trois semaines, pour assurer la soutenabilité de nos structures de santé", estime le gouvernement.

Interdit de rendre visite à la famille

"Il est essentiel de rappeler que le virus ne circule pas seul, ce sont les déplacements de personnes qui favorisent la pandémie", ajoute le communiqué gouvernemental, qui rappelle que tous les déplacements sont donc interdits en Principauté, à sept exceptions près, les mêmes qu'en France : travail, achats de première nécessité, motifs de santé, motif familial impérieux ou garde d'enfants, déplacements brefs (sport, balade, besoins des animaux), convocation judiciaire ou administrative, missions d’intérêt général sur demande de l’autorité administrative.

"En aucun cas, les déplacements pour rendre une visite à un membre de sa famille ou à des amis ne sont autorisés. Il en est de même des déplacements pour se rendre à la campagne ou sur les bateaux", indique le gouvernement, qui rappelle que les personnes doivent respecter en permanence, en tous lieux et en toutes circonstances, une interdistance de 1,5 mètre.

des Amendes jusqu'à 200 euros

"La Sûreté publique veillera à la stricte application des dispositions arrêtées et sera habilitée à verbaliser les contrevenants avec une amende pouvant aller jusqu’au 200 euros", prévient le gouvernement, au lendemain d'une opération de contrôle menée conjointement avec la police et la gendarmerie françaises.

 

Ces opérations seront renouvelées à la frontière, l'objectif étant de limiter au maximum la circulation entrante et sortante du pays.

Contrôles renforcés ce week-end

A l’occasion de ce week-end pascal, les contrôles seront d'ailleurs renforcés. La Sûreté Publique, équipée d’un drone, balaiera le territoire national afin de s’assurer qu’il n’y ait aucun regroupement sur la voie publique.

Conscient des efforts demandés à chacune et à chacun, "le gouvernement princier remercie et veut manifester son plein soutien à chaque Monégasque et à chaque résident dans ces moments particuliers. Les mesures édictées n’ont d’autres buts que de protéger la population du coronavirus".

Offre numérique MM+

...

commentaires

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.