“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

La Fondation Prince Pierre a son plateau pour 2 016

Mis à jour le 30/12/2015 à 05:03 Publié le 30/12/2015 à 05:03
Le chef étoilé Guy Martin sera le premier invité de la Fondation le 11 janvier, suivi par l'académicien Jean-Christophe Rufin le 18 janvier. Ainsi qu'un autre académicien, Erik Orsenna, le 29 février.

Le chef étoilé Guy Martin sera le premier invité de la Fondation le 11 janvier, suivi par l'académicien Jean-Christophe Rufin le 18 janvier. Ainsi qu'un autre académicien, Erik Orsenna, le 29 février. CuisineTV, DR et François Vignola

La Fondation Prince Pierre a son plateau pour 2 016

Comme à son habitude, la fondation invitera à son micro, au premier trimestre, deux écrivains, un cuisinier, un musicien et un historien d'art, pour des questions liées à l'actualité

C'est un casting entièrement masculin cette année. Suivant l'initiative prise en 1924 par le prince Pierre d'une Société des conférences dont Paul Valéry, Joseph Kessel ou Sacha Guitry furent les premiers orateurs, la Fondation Prince Pierre tiendra en 2 016 un nouveau cycle de conférences. Un cycle élaboré dans la diversité.

Premier à ouvrir le bal, le cuisinier Guy Martin, retracera le 11 janvier son parcours de Bourg-Saint-Maurice, son village natal, à la table étoilée du Grand Vefour, son antre parisien. Le chef abordera, entre autres, l'évolution permanente des comportements alimentaires et l'importance de la promotion du patrimoine gastronomique français.

Francis Bacon et Monaco

Dans un autre genre, le 18 janvier, l'écrivain Jean-Christophe Rufin, lauréat du Prix Goncourt en 2001 et membre de l'Académie française évoquera au micro de la fondation, la marche vers Compostelle et les symboles qui entourent ce pèlerinage.

Le 25 janvier, ce sera autour du pianiste et animateur de télévision Jean-François Zygel de présenter au public l'art de l'improvisation dans un « concert-causerie ». En février, c'est un autre Goncourt, Erik Orsenna (le 29), membre de l'Académie française également, qui proposera une conférence sur la fragilité des rivages, vu comme des ressources et atouts à préserver. De retour d'un long périple au chevet des grands fleuves du monde, Erik Orsenna vient partager ses découvertes et ses convictions.

Enfin le 21 mars, l'ultime conférence servira de prélude à l'exposition estivale du Grimaldi Forum. Avec l'accueil de Martin Harrison, spécialiste de Francis Bacon, qui a beaucoup écrit sur son œuvre. Il évoquera les relations entre Francis Bacon et Monaco. En compagnie de Majid Boustany, passionné par l'œuvre de Bacon à qui il consacre une fondation, ouverte à Monaco l'an dernier.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct