“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

La fin du Ramadan, marquée par l'Aïd el-Fitr, aura lieu ce jeudi 13 mai dans des conditions particulières

Mis à jour le 12/05/2021 à 10:24 Publié le 12/05/2021 à 09:52
Institut Niçois En-nour

Institut Niçois En-nour Franck Fernandes/Nice Matin

Je découvre la nouvelle offre abonnés

La fin du Ramadan, marquée par l'Aïd el-Fitr, aura lieu ce jeudi 13 mai dans des conditions particulières

L'Aïd el-Fitr, la fête de la rupture du jeûne qui marque la fin du mois sacré de ramadan, aura lieu ce jeudi 13 mai, selon la Grande Mosquée de Paris et le Conseil français du Culte musulman (CFCM).

La date a été annoncée ce mardi soir, par les responsables du culte musulman: l'Aïd-El-Fitr, traditionnelle fête marquant la rupture du jeûne aura lieu ce jeudi 13 mai. Il s'agit de l'une des deux dates les plus importantes dans le calendrier musulman et marque la fin du Ramadan. 

Un appel à organiser plusieurs prières dans la journée pour éviter l'affluence 

Celui-ci avait démarré le 13 avril dernier, dans des conditions particulières, en raison de la crise sanitaire. Et cette année, ne fera pas exception pour la deuxième année consécutive. Pour la prière de jeudi, le ministère de l'Intérieur a demandé à ses services de veiller à ce que ne soient pas autorisés les rassemblements dans les stades en plein air, comme cela a pu être occasionnellement le cas par le passé.

Dans un communiqué, le président du CFCM Mohammed Moussaoui a rappelé que cette prière pouvait se faire chez soi ou collectivement. Il appelle d'ailleurs les mosquées à organiser, dans la journée de jeudi, "plusieurs services de prière", de "les espacer d'au moins 30 minutes pour éviter que les fidèles se croisent" et "d’aérer les salles après chaque service". La Mosquée de Paris elle-même organisera deux prières, "pour tenir compte du risque d'affluence", a-t-elle indiqué.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.