“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

L'insolente bonne santé du tourisme monégasque

Mis à jour le 23/01/2016 à 05:04 Publié le 23/01/2016 à 08:50
Quelque 350 professionnels du tourisme se sont réunis au Musée de l'automobile pour définir les stratégies à mettre en œuvre cette année.

Quelque 350 professionnels du tourisme se sont réunis au Musée de l'automobile pour définir les stratégies à mettre en œuvre cette année. Jean-François Ottonello

Je découvre la nouvelle offre abonnés

L'insolente bonne santé du tourisme monégasque

La Chine qui explose les compteurs, la Grande Bretagne en forte progression, un résultat global jamais atteint en Principauté : le tourisme se porte au mieux. Merci pour lui…

Pour le monde du tourisme monégasque, c'est la soirée de l'année. Celle où tous les bilans sont dressés, où tous les projets sont lancés. Celle, aussi, où les grandes tendances sont dévoilées, décryptées, analysées.

À l'occasion de cette grand-messe annuelle, la Direction du tourisme et des congrès (DTC) a accueilli pas moins de 350 personnes au Musée de l'automobile, mercredi soir. Des hôteliers, des restaurateurs, des agents d'accueil, des responsables de musées et des lieux prisés par les visiteurs - en un mot, les acteurs du tourisme en Principauté -, ainsi qu'au moins deux représentants de chaque bureau de la DTC à travers la planète (1).

Ces professionnels du tourisme ne se sont pas réunis pour refaire le monde mais pour plancher, ensemble, sur la manière de développer toujours plus ce secteur. Attirer toujours plus de visiteurs à Monaco. « Nos bureaux passent la semaine en Principauté pour connaître sur le bout des doigts la destination Monaco afin de mieux la vendre dans leurs pays », résume Guillaume Rose, le directeur du tourisme et des congrès.

56 % de touristes chinois en plus

Faire toujours mieux. C'est l'objectif d'un secteur qui, en 2015, a atteint des sommets. « C'est la meilleure année depuis que nous tenons des statistiques, c'est-à-dire depuis 1997 », s'enthousiasme Guillaume Rose. Au total, 886 579 nuitées ont ainsi été enregistrées et le revenu annuel par chambre disponible - « le meilleur indicateur de performance », dixit Guillaume Rose - a atteint des sommets.

Plusieurs raisons expliquent ces résultats exceptionnels : la multiplication de gros congrès - le tourisme d'affaires génère 28 % de visiteurs -, une météo excellente et un été qui n'en finissait plus et un afflux de clients asiatiques aux confortables revenus. Les touristes asiatiques sont ainsi en progression de 33 % - la Chine décroche d'ailleurs la plus forte progression avec 56 % de visiteurs en plus en 2015.

La bonne santé du tourisme monégasque repose aussi et surtout sur sa clientèle fidèle. Le trio de tête, en terme de nuitées, se compose toujours de la France, de la Grande Bretagne et de l'Italie (voir par ailleurs le Top 10). Dans ces poids lourds, la clientèle britannique, en très forte progression, pourrait, d'après Guillaume Rose, « dépasser la France dans les prochaines années », si la tendance devait se confirmer. L'Italie, en revanche, enregistre un recul, et la France reste plutôt stable. « L'un des objectifs de 2016 est de tout faire, avec l'aide de la reprise économique, pour convaincre les Italiens de revenir à Monaco », explique Guillaume Rose. Quant à la stagnation de la clientèle française, elle n'inquiète pas plus que ça le patron du tourisme monégasque : « Cette clientèle est portée par un tourisme d'affaires très fort (35 % contre 65 % de touristes loisirs) et sécurisé sur des années. » Et quand on voit la progression du nombre de touristes asiatiques, on imagine facilement que les records de fréquentation risquent encore de tomber dans les prochaines années.

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.