“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

"Je vous le demande, pour vous, pour votre entourage et les Français", la lettre d'Olivier Véran aux professionnels de santé non vaccinés

Mis à jour le 05/03/2021 à 18:18 Publié le 05/03/2021 à 17:58
Olivier Véran, lors d'une conférence de presse

Olivier Véran, lors d'une conférence de presse AFP

Monaco-Matin, source d'infos de qualité

"Je vous le demande, pour vous, pour votre entourage et les Français", la lettre d'Olivier Véran aux professionnels de santé non vaccinés

Comme promis hier lors de la conférence de presse, Olivier Véran a adressé une lettre aux professionnels de santé qui ne sont pas encore vaccinés contre la Covid-19. Une missive destinée à les convaincre de faire un pas vers la vaccination.

Une supplique. Olivier Véran, ministre de la Santé a tenu parole et adressé ce vendredi 5 mars, une lettre aux professionnels de santé, leur demandant de se faire vacciner contre la Covid-19, en raison de la trop faible couverture vaccinale dans le domaine de la santé. 

Ce jeudi soir, le Premier ministre Jean Castex les a même appelés "solennellement" à se faire vacciner "très rapidement" pour permettre le retour d'une "vie sociale apaisée" dans les Ehpads notamment et un assouplissement "du droit de visite pour les familles".

Dans cette missive, Olivier Véran réaffirme son engagement aux côtés des professionnels de santé. "Vous êtes mobilisés sans relâche (...) vous ne comptez ni votre temps, ni votre énergie, ni votre courage", dit-il. 

 

Puis de faire le constat relativement accablant que "près de 40% des personnels des Ehpds et 30% des personnels des établissements de santé sont vaccinés". Un chiffre qu'il estime "encourageant mais qui progresse que trop peu. Cela ne suffit pas", écrit le ministre. Selon lui, "des stocks de vaccins AstraZeneca sont encore disponibles dans la plupart des établissements", poursuit le ministre qui, pédagogue, explique la protection conférée par ces vaccins pour les "malades (...) vos patients et pour la collectivité". 

En conclusion, il demande aux personnels de se "faire vacciner rapidement", "pour vous-même, votre entourage, les Français". "Il en va de notre sécurité collective et de la capacité de notre système de santé à tenir", assure-t-il.

Cela me pose, je vous le dis, un problème comme ministre, comme médecin, comme citoyen. Il y a presque une question éthique derrière

Le 25 février dernier, déjà lors de la conférence de presse, le ministre de la Santé faisait ce même constat d'une faible mobilisation des personnels de santé pour la vaccination. "Ca me pose, je vous le dis, un problème comme ministre, comme médecin, comme citoyen. Il y a presque une question éthique derrière, donc, vraiment, il faut y aller, il faut se faire vacciner, c'est important", avait insisté le ministre.

"Les soignants, ils sont responsables, ils savent le fonctionnement d'un vaccin, ils savent aussi ce que c'est que le Covid, ils l'ont vécu", avait insisté Olivier Véran. "Je les enjoins à faire confiance à la politique sanitaire de ce pays et à se faire vacciner", avait-il dit.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.