Rubriques




Se connecter à

Isolement, tests négatifs exigés... Le gouvernement annonce de nouvelles règles pour les voyageurs contre la Covid-19

Pour lutter contre la pandémie et l'arrivée du nouveau variant Omicron, le porte parole du gouvernement français Gabriel Attal a annoncé de nouvelles mesures pour les voyageurs.

A.R Publié le 01/12/2021 à 14:00, mis à jour le 01/12/2021 à 14:34
Gabriel Attal. Photo AFP

La cinquième vague est là et l'arrivée du variant Omicron de la Covid-19 n'en finit plus d'inquiéter les autorités. Lors de son point presse, Gabriel Attal, porte-parole du gouvernement a fait un état des lieux de la situation, annoncé la mise en place d'un cadre "drastique" pour certains voyageurs et une fois encore, appelé à la vaccination. 

D'après Gabriel Attal, nous avons, sur le territoire français, 13 cas suspects du variant Omicron. Un cas suspect est un cas dont le criblage a laissé penser qu'il s'agissait du variant Omicron.

"Ne soyons pas naïfs, il y aura des cas sur notre territoire, dans les prochaines heures", a déclaré le porte-parole du gouvernement. Ce dernier a toutefois relativisé la portée de ce variant.

C'est bel et bien le variant Delta qui est à l'origine de la cinquième vague. 

 

De nouvelles règles concernant les voyages 

Mais si le variant Delta est bien celui qui fait des dégâts, le variant Omicron est aussi un sujet d'inquiétude. Pour tenter de limiter sa propagation, la France met en place de nouvelles mesures pour les voyageurs.

Pour les personnes qui souhaiteraient se rendre en France, depuis des pays hors UE, un test de moins de 48 heures sera exigé pour les personnes vaccinées ou non. Pour les personnes venant de pays de l'UE, le test est ramené à 24 heures. 

Les vols au départ et en provenance des pays de l'Afrique australe seront rétablis, dès ce samedi 4 décembre. Une nouvelle catégorie a d'ailleurs été créée : le rouge écarlate. A savoir les pays les plus à risques face au variant Omicron : les sept pays d'Afrique australe ainsi que l'île Maurice, le Malawi et la Zambie. Pour ces pays, un cadre "strict" sera posé et "seuls les français, ressortissants européens, diplomates ou encore personnels navigants", en provenance de ces pays "rouge écarlate", pourront entrer en France. Ces personnes feront l'objet d'un test au départ du pays et à l'arrivée. Si le test est négatif, il sera exigé un isolement de sept jours, même pour les personnes vaccinées. Si le test est positif, un isolement de dix jours, dans un hôtel et sous surveillance des forces de l'ordre, sera mis en place.

commentaires

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.