“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Inondations à Monaco: cent interventions de pompiers en une nuit

Mis à jour le 05/10/2015 à 09:27 Publié le 05/10/2015 à 09:26
Impossible de circuler à Fontvieille peu après 22 heures.

Impossible de circuler à Fontvieille peu après 22 heures. Photo Erwan Grimaud

Inondations à Monaco: cent interventions de pompiers en une nuit

Les sapeurs-pompiers de Monaco sont intervenus dès 22 heures, samedi soir, pour venir en aide aux résidents de la principauté, mais aussi des communes limitrophes

Ils étaient quatre-vingts mobilisés, dans la nuit de samedi à dimanche pour faire face au déluge des appels téléphoniques. Quatre-vingt sur un total de 142 sapeurs-pompiers : c'est un déploiement de force exceptionnel.

C'est à 22 heures que les interventions ont commencé. Nul n'imaginait alors que la nuit serait si dramatique à l'ouest du département voisin. C'est également vers 22 heures qu'Erwan Grimaud, Monégasque résident à Fontvieille, s'est retrouvé dans sa smart électrique, de l'eau jusqu'à mi-hauteur des portières de sa voiture. Ses photos dressent le tableau du quartier le plus touché par la pluie à Monaco.

Quatorze engins

Durant toute la nuit, quatorze engins ont sillonné la Principauté et les communes limitrophes pour faire face aux inondations de caves, de parkings et autres canalisations bouchées. S'il a fallu beaucoup de réactivité et d'énergie, les dégâts n'ont finalement pas été importants et aucune victime n'est à déplorer.

De l'autre côté de la frontière, mais à quelques mètres de là, ce sont "les tout nouveaux vestiaires du stade de Cap-d'Ail qui ont été envahis par dix centimètres de boue", explique Xavier Beck.

Des classes du groupe scolaire André Malraux ont également été inondées. 

"Je crains des conséquences sur le réseau d'assainissement du bord de mer", poursuit le maire de Cap-d'Ail.

Autre conséquence des fortes pluies: les coupures d'électricité qui ont perturbé les circuits, comme sous le tunnel de la A500, fermé hier matin.

À La Turbie, c'est comme cela que certains automobilistes se sont retrouvés coincés dans le parking du Mont Agel.

"Nous y sommes allés vers 23 h 30 pour leur permettre de sortir du bâtiment", explique Jean-Jacques Raffaele.

Et le maire poursuit: "Un arbre tombé au chemin des Révoires a été coupé par les pompiers. Le plus impressionnant a été une coulée de boue sur la route du Mont-des-Mules près de la Chapelle Saint-Roch. Là intervenait une entreprise pour l'installation d'une ligne électrique. La terre s'est déversée sur la route et la circulation a été réduite à une voix ce dimanche matin."

Mais si les chemins ruraux sont tous plus ou moins jonchés de cailloux, branches et autres, le village a retrouvé son calme au fil de la journée. Dès ce matin, les services de la ville se chargeront de nettoyer les accès et voies de circulation.

à partir de 1 €


La suite du direct