“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

  • Et si vous vous abonniez ?

    Au quotidien, où que vous soyez, consultez le journal complet en ligne, dès 6h du matin.

    Abonnez-vous

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Et si les femmes étaient plus résistantes à la Covid-19 que les hommes?

Mis à jour le 23/04/2021 à 10:37 Publié le 23/04/2021 à 10:35
Mauricette Tellier, 64 ans est la première pensionnaire des Ehpad municipaux niçois à avoir été vaccinée contre la Covid, ce lundi après-midi.

Mauricette Tellier, 64 ans est la première pensionnaire des Ehpad municipaux niçois à avoir été vaccinée contre la Covid, ce lundi après-midi. Photo Eric Ottino

Toute l'info locale + Des reportages exclusifs

Et si les femmes étaient plus résistantes à la Covid-19 que les hommes?

Des chercheurs français ont constaté que la réponse immunitaire des personnes infectées par le Covid-19 dure plus longtemps chez les femmes que chez les hommes.

En se penchant sur les variations de la réponse immunitaire, les chercheurs ont "globalement observé que les femmes avaient une protection immunitaire plus performante que celle des hommes".

"Le taux d’anticorps développé par les femmes est plus stable que celui de leurs homologues masculins", précise l’Inserm à propos de l’étude menée auprès de plusieurs centaines de professionnels hospitaliers de la région Grand Est.

"Nous avons constaté que les anticorps anti-S étaient les plus persistants, avec 98 % des participants qui avaient un taux détectable dans les 3 à 6 mois après l’infection, explique le Pr Samira Fafi-Kremer, principale auteure de l’étude. Nous avons aussi observé que ce taux diminue progressivement avec le temps, mais avec une ampleur très différente d’un individu à l’autre."

Selon Samira Fafi-Kremer l’explication est à la fois hormonale et génétique. "Les femmes ont d’une façon générale une réponse immunitaire plus développée que les hommes grâce à leurs hormones sexuelles, qu’il s’agisse d’autres maladies infectieuses ou en réponse à une vaccination."


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.