“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

En cas de danger, les Monégasques seront prevenus par SMS et mail

Mis à jour le 03/11/2015 à 08:37 Publié le 03/11/2015 à 08:33
Le gouvernement monégasque s'apprête à lancer son service d'alerte par SMS ou mail en cas de risques majeurs (inondations, séisme...)

Le gouvernement monégasque s'apprête à lancer son service d'alerte par SMS ou mail en cas de risques majeurs (inondations, séisme...) Archives Cyril Dodergny

En cas de danger, les Monégasques seront prevenus par SMS et mail

Dès le 19 novembre prochain, tous les Monégasques pourront être prévenus d'un danger imminent via un SMS ou par mail. L'alerte sera donnée en cas de vents violents, de risques sismiques ou d'inondations.

C'est une nouveauté de l'administration qui devrait être en place à partir du 19 novembre.

"Dans le cadre de l'action du gouvernement en matière de sécurité civile, un dispositif d'alertes par SMS ou e-mail va se mettre en place pour avertir le public de l'imminence d'un risque majeur", détaille Patrice Cellario, conseiller de gouvernement pour l'Intérieur.

L'enjeu ? Donner l'alerte au plus vite en cas de vents violents, tempêtes, inondations, risques sismiques, catastrophe… et faire passer le mot des précautions à prendre.

Des conseils en plus

Le service, toujours en cours de test ces jours-ci sera matérialisé sous la forme de l'envoi d'un SMS ou d'un e-mail à tous les abonnés.

"En cas d'événement majeur, toutes les personnes abonnées recevront un ou plusieurs messages détaillant la nature du risque et apportant des conseils de prudence", continue Patrice Cellario.

Via le site web du gouvernement, à partir du 19 novembre, ceux qui le souhaitent pourront s'inscrire à cette information gratuite. Une grille permettra de choisir sur quelles alertes il est possible d'être informés en priorité: risques météorologiques, pollution marine, risques technologiques, informations sismiques ou alertes sanitaires.

Dans le prolongement, ce service pourra aussi servir à la Sûreté publique pour étendre sa diffusion d'alerte en cas de risques divers sur le territoire.


La suite du direct