“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

En 2015, la Principauté est descendue dans la rue

Mis à jour le 29/12/2015 à 05:06 Publié le 29/12/2015 à 05:06

En 2015, la Principauté est descendue dans la rue

La population s’est engagée cette année, à différentes reprises, face à une actualité aussi riche que terrible : solidaires ou revendicatives, plusieurs grandes marches ont marqué 2015

Santé, environnement, humanitaire.Monaco s’engage, régulièrement.Les membres de la famille princière associent souvent la principauté à différentes causes.Mais cette année a été particulière. Particulière parce que la population s’est déplacée en masse, à plusieurs reprises, réagissant à une actualité aussi riche que terrible. Monégasques, résidants, salariés, voisins, élus et famille princière, ils sont descendus dans la rue.Pour dire leur solidarité avec les pays endeuillés par des attentats, pour marquer le coup sur les changements climatiques, pour mettre en lumière le combat contre la maladie.
Plus que toute autre année, 2015 aura été marquée par de grands rassemblements populaires, assez inhabituels pour la Principauté.

Après Charlie, après le 13 novembre, en solidarité avec la France

 

Par deux fois cette année, les Monégasques ont pleuré avec leurs voisins français. La vague d'émotion provoquée par les tueries de Charlie Hebdo et de l'Hyper Casher, le 7 janvier dernier à Paris, a déferlé sur le monde entier et a, évidement, englouti la Principauté. Le lendemain, près de 2000 personnes se sont rassemblées sur la place d'Armes à l'appel du Monaco Press Club. Pas de marche, mais un rassemblement silencieux. Armés de panneaux « Je suis Charlie » et de lanternes, tous ont rendu hommage aux victimes.

Plus récemment, les attentats du 13 novembre à Paris ont à nouveau ému le monde. A Monaco, outre à l'occasion des minutes de silence organisées au Palais princier, au conseil national, au lycée Albert Ier et au collège Charles III, un hommage aux victimes a également été rendu lors d'une grande marche pour la paix le 27 novembre dernier. Prévue en ouverture du Forum Peace and Sport, la marche a pris une toute autre dimension et les près de mille participants, dont beaucoup de représentants de pays étrangers venus pour le forum, avaient tous en tête ces événements.

 

(Photo Cyril Dodergny et Michael Alesi)

Pour le climat

(Photo Michael Alesi)

C’est la plus récente.Organisée à la veille de l’ouverture de la Cop21 à Paris, la marche pour le climat a rassemblé plus de 900 personnes dans les rues de Monaco le 29 novembre dernier. Avant de monter lui-même dans la capitale française participer aux débats de la 21e conférence des Nations unies sur les changements climatiques, le prince Albert II a mené le cortègeaccompagné de son épouse, la princesse Charlène, et de leurs deux enfants, la princesse Gabriella et le prince héréditaire Jacques.

Soutenir la recherche sur Alzheimer

(Photo Cyril Dodergny)

À l’occasion de la Journée mondiale d’Alzheimer, le 21 septembre dernier, un cortège réunissant 900 personnes est parti de la place du Palais pour rejoindre La Condamine et le Fort Antoine. Tous ont suivi Catherine Pastor, présidente de l’Association monégasque pour la recherche sur la maladie d’Alzheimer (AMPA), et Chantal Ravera, organisatrice de l’événement.

Avec la Fondation Flavien

(Photo Jean-François Ottonello)

Le 15 février dernier, journée internationale des cancers pédiatriques et des maladies rares, la FondationFlavien a appelé les Monégasques à une grande marche sur le Rocher pour mettre en lumière les actions de cette association. La Fondation Flavien, créée par Denis Maccario, le papa de ce petit garçon emporté à 8 ans par un cancer en mars 2014, lutte contre ces maladies.

Pour le Kenya

(Photo Cyril Dodergny

Une centaine de personnes s’est rassemblée sur la place d’Armes, le 8 avril dernier, à l’appel du Monaco Press Club, en solidarité avec le peuple kenyan.
En silence, tous ont rendu hommage aux 142 étudiants, 3 militaires et 3 policiers tués dans l’attaque de l’université de Garissa, au Kenya, le 2 avril. Un attentat revendiqué par le groupe islamiste somalien Al-Shabbaab.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct