Rubriques




Se connecter à

Elisez l'Azuréen de l'année !

Ils ont, à leur manière, marqué l'année 2015 dans les Alpes-Maritimes. Rendez-vous sur notre site nicematin.com pour voter pour l'un des 21 candidats que nous avons présélectionnés.

La rédaction Publié le 23/12/2015 à 22:22, mis à jour le 23/12/2015 à 05:12

 

Ils étaient déjà connus et ont mis leur notoriété au service du plus grand nombre ou fait quelque chose d’extraordinaire. Ils étaient inconnus et sont passés du jour au lendemain de l’ombre à la lumière.
Tous ont un point commun : ils ont fait l’actualité en cette année 2015 dans notre beau département des Alpes-Maritimes.

C’est parce que vous avez eu pour eux coups de cœur... ou coups de gueule que nous vous proposons de choisir parmi ces vingt et un noms, fruit d’une sélection élaborée par nos agences locales, celui ou celle qui vous aura le plus fait vibrer durant ces douze derniers mois, celui ou celle qui en tout cas a fait parler de la Côte d’Azur.

 

Vous avez jusqu’à demain minuit pour voter sur notre site nicematin.com, vous pourrez découvrir dans nos éditions de ce samedi 26 décembre l’Azuréen ou l’Azuréenne de l’année.
A vos votes !

 

 

Julien Espinosa, coach des Sharks d'Antibes, à l'origine de la remontée en Pro A de basket.

Marika Roman (Antibes), présidente de la Croix-Rouge, au titre de son engagement lors des inondations.

 

 

Séverine Vermorel, l'artiste antiboise qui peint pour le Vatican.

 

Le Professeur Paul Hofman, du CHU de Nice, qui a mis au point le test sanguin pour un dépistage précoce du cancer du poumon.

 

The Avener, de son vrai nom Tristan Casara, un des DJ les plus courus de la planète, mais aussi pour sa générosité lors du concert de Nice-Matin en faveur des victimes des inondations.

 

Raoul Parienti, inventeur niçois de génie, qui a créé une application pour améliorer l'audition des personnes souffrant de déficience auditive et une voiture sans chauffeur présentée dans le cadre de la COP21.

 

 

Henri Chambon, créateur de Polygone Riviera.

 

Laurent Tillie, sélectionneur cagnois de l'équipe de France de volley vainqueur de la Ligue mondiale et championne d'Europe.

 

Jean-Michel Costamagna, industriel et créateur du « GPA jump festival », concours hippique qui s'est hissé cette année parmi les épreuves majeures du calendrier mondial et a contribué à transformer l'hippodrome de la Côte d'Azur.

 

 

Emilie Satt, co-interprète vençoise de Smile, tube avec lequel le rappeur Youssoupha a cartonné cette année.

 

Jean-Christophe Maillot, le directeur des Ballets de Monte-Carlo, pour les trente ans de sa troupe reconnue sur le plan mondial.

 

Marco et Massimo Barbaranelli, les patrons de la société Eurimpex, leader européen de la papeterie, sacrés managers de l'année aux trophées de l'Eco de Monaco-Matin.

 

Pierre Frolla, quadruple champion du monde d'apnée : il a organisé le déplacement d'une épave pour l'installer sous le Musée océanographique de Monaco, il s'est marié sous l'eau et il est de toutes les initiatives marines.

 

 

Eliane Vassalo (Menton), sacrée Super Mamie des Alpes-Maritimes.

 

Roxane (Menton), pour son très beau parcours dans l'émission « Le Meilleur Pâtissier » sur M6.

 

Bernard Franco, président de l'Association pour la promotion du citron de Menton, qui a porté le projet de reconnaissance de l'agrume désormais protégé par un label européen.

 

Victoria Ravva, près de vingt ans de carrière au Racing-Club volley de Cannes, elle a tiré sa révérence en 2015 sur un titre de championne.

 

Christian Sinicropi, le chef 2* de la Palme d'or (Martinez) a célébré les trente ans du restaurant.

 

 

Laura, Romain et Laura, ces trois jeunes Cannois ont sauvé Lejb, 82 ans, de la noyade le 3 octobre.

 

Romain Langasque (Grasse), à 20 ans, le jeune golfeur a remporté le British amateur en juin 2015. Seulement le 3e Français à le faire !

 

Yannick Tavolaro, le pâtissier grassois a fait couler de l'encre en créant deux pâtisseries « Dieux » et « Déesses » taxées de racistes par le CRAN.

Offre numérique MM+

...

commentaires

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.