Rubriques




Se connecter à

Covid-19: ce que l'on sait (ou pas) sur le nouveau vaccin de Novavax

La Haute autorité de santé (HAS) a autorisé le vendredi 14 janvier le vaccin contre la Covid-19 du laboratoire américain Novavax, sans ARN messager. Face à des interrogations liées à l'arrivée de ce 5ème vaccin pour augmenter la couverture vaccinale, on fait le point.

La rédaction Publié le 18/01/2022 à 11:14, mis à jour le 18/01/2022 à 14:36
Illustration. Photo DR

À partir de quand le Novavax sera-t-il utilisé?

Alors que le ministère de la Santé évoquait les premières injections du nouveau vaccin Novavax (commercialisé sous le nom de Nuvaxovid)  "début février", ce mardi 18 janvier, le délai est reporté à la dernière semaine de février.  "D'après les informations qu'on a, les premières livraisons sont attendues la semaine du 21 février", a indiqué le ministère lors d'un point de presse.

Par ailleurs, la France devrait recevoir "entre 1,1 et 1,2 million de doses" pour la première livraison puis "800.000 doses par semaine en mars", a-t-il précisé.

Le ministère avait initialement prévu un volume de doses estimées à 3,2 millions de doses pour le premier trimestre et une option pour des quantités identiques a été posée pour le deuxième trimestre 2022. 

Est-il différent des vaccins existants?

Le Nuvaxovid est basé, comme le souligne la HAS, sur une technologie différente des vaccins actuellement disponibles.

"Il s’agit d’un vaccin à protéine recombinante qui utilise la protéine Spike du SARS-CoV-2 associée à un adjuvant (...). Cette technologie a fait la preuve de son efficacité et de sa sécurité dans la production d’autres vaccins utilisés de longue date", comme contre la coqueluche ou l'hépatite B. 

 

Le Novavax bénéficie-t-il de toutes les autorisations nécessaires?

L’Agence européenne du médicament a délivré le 20 décembre 2021 une autorisation de mise sur le marché conditionnelle à ce nouveau vaccin, Nuvaxovid

Le vaccin a obtenu une autorisation de mise sur le marché pour une utilisation en primo-vaccination chez les personnes âgées de 18 ans et plus.

Le schéma vaccinal prévoit deux doses espacées de trois semaines, par voie intramusculaire, de préférence dans le muscle du bras. 

À qui s'adresse ce vaccin?

Dans son communiqué du 14 janvier 2021, la Haute autorité de Santé définit les condition d'utilisation de Novavax pour les personnes qui ne peuvent ou ne veulent pas recevoir de vaccin à ARN messager. 

Il peut être administré aux personnes de plus de 18 ans et un délai de trois semaines doit être respecté entre deux doses. 

 

Médecins, pharmacies, centres de vaccination... où sera-t-il disponible?

Pour l'heure, il est trop tôt pour répondre à cette question.

On sait qu'une commande de 3,2 millions de doses a été faite par la France pour le premier trimestre et qu'une option a été posée pour le deuxième trimestre et que les conditions de stockage (voir plus bas) sont facilitées par rapport à la conservation.

Le dispositif de vaccination devrait être présenté prochainement. 

J'ai reçu une dose d'un autre vaccin, puis-je avoir une 2ème dose Novavax?

La HAS est claire: "Les personnes de plus de 18 ans ayant reçu une seule dose de vaccin, quel qu’il soit, et qui refusent ou ne peuvent pas recevoir une seconde dose du même vaccin, peuvent compléter leur primo-vaccination avec le vaccin de Novavax". 

Faut-il privilégier ce vaccin pour les plus de 55 ans et les non-vaccinés?

Comme l'indique la Haute autorité de Santé, en matière de vaccin sans ARN messager, "les personnes non encore vaccinées contre la Covid-19 et âgées de 55 ans et plus peuvent être vaccinées soit avec le vaccin Janssen selon un schéma de primo-vaccination à deux doses espacées de deux mois, soit avec le vaccin Nuvaxovid de Novavax selon un schéma de primo-vaccination à deux doses espacées de trois semaines". 

Quelle est son efficacité?

Selon les données issues des études réalisés, le Nuvaxovid de Novavax s'avère d'"une très bonne efficacité" contre les formes symptomatiques de Covid-19, "près de 90%" note l'HAS, "en particulier contre les formes sévères avec près de 100% d'efficacité".

Il est toutefois précisé que "l’efficacité à long terme, l’efficacité contre la transmission du Sars-Cov-2 et l'efficacité contre les variants Delta et Omicron restent à confirmer". 

 

Les femmes enceintes pourront-elles être vaccinées avec Novavax?

Pour la vaccination des femmes enceintes, dans l’attente de données complémentaires, la HAS maintient sa recommandation d’utiliser les vaccins à ARN. 

Est-il plus facile à stocker?

Oui et c'est un avantage. Le Novavax se conserve entre 2° et 8°C. Le transport et la distribution s'en trouve facilités contrairement aux vaccins à ARN messager qui nécessitent le respect de températures très faibles dans des congélateurs. 

Offre numérique MM+

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.