“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Coronavirus: l'attaquant de l'AS Monaco Keita Baldé loge des sans-abri en Espagne

Mis à jour le 04/06/2020 à 15:40 Publié le 04/06/2020 à 15:38
Keita Baldé s’avère aussi droit dans la vie que sur le terrain.

Keita Baldé s’avère aussi droit dans la vie que sur le terrain. Photo Cyril Dodergny

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Coronavirus: l'attaquant de l'AS Monaco Keita Baldé loge des sans-abri en Espagne

L’attaquant sénégalais de l’AS Monaco a loué un immeuble de trois étages à Lleida, en Catalogne, pour héberger des travailleurs saisonniers poussés à la rue pendant la crise sanitaire. Grande classe.

L’initiative, personnelle, ne surprendra pas les fans de l’AS Monaco et de Keita Baldé.

L’attaquant sénégalais, né en Catalogne, se démène actuellement, à ses frais, pour offrir un logement décent à de nombreux travailleurs saisonniers africains à la rue en Espagne.

Ces dernières semaines, des centaines de sans-papiers ont en effet convergé vers la commune de Lleida, à mi-chemin entre Barcelone et Saragosse, pour prêter main-forte à des agriculteurs en manque de main-d’œuvre en pleine saison de cueillette des fruits.

Un afflux qui, en pleine crise du coronavirus, a conduit la quasi-totalité d’entre eux à errer jour et nuit.

"Un comportement raciste"

Une situation insoutenable pour Keita Baldé qui a publié une vidéo de 13 minutes sur son compte Instagram pour expliquer son geste.

"Ils dorment dans la rue, sans nourriture, sans rien (...). Ils travaillent douze heures par jour et ne se sont même pas arrêtés malgré le coronavirus. La plupart d’entre eux sont sénégalais, et je voulais aider, faire ce que je peux."

Polyglotte (wolof, italien, français…), Baldé s’exprime cette fois en espagnol comme pour mieux interpeller sur place. Et sa prise de parole a déjà eu pour effet de réveiller les instances locales.

Le maire de la commune a annoncé qu’une campagne de dépistage du Covid-19 serait lancée à l’attention de ses travailleurs migrants, et que les portes du gymnase leur seraient ouvertes.

Keita Baldé, lui, n’entend pas baisser les bras pour offrir un toit à quelque 200 personnes. Problème, le joueur de l’ASM a déjà essuyé des refus de plusieurs propriétaires avant de dénicher cet immeuble.

"J’ai dû faire face au refus d’une dizaine de structures, c’est un comportement raciste parce que je voulais payer quatre mois d’avance à 200 ouvriers, mais ils ont tous refusé", s’offusque-t-il.

Et précise "(s)’occuper de tout personnellement" et avoir fourni nourriture et vêtements aux premiers naufragés recueillis.

"Ils sont venus trop tôt"

"Ils sont venus d’un peu partout en Espagne pour chercher du travail à Lleida, qui est une ville agricole. Le problème est qu’ils sont venus un peu tôt, soit 20 à 25 jours avant le démarrage de la campagne agricole. Laquelle a été fixée par les autorités municipales au 1er juin", précise le président de l’association des Sénégalais de Lleida, Ibrahima Bao, dans des propos retranscrits par les médias africains.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.