Rubriques




Se connecter à

Connaissez-vous la certification Ospitalità Italiana, pour les restaurants italiens?

À Menton, le restaurant "Leone" a reçu, pour la deuxième fois, la certification "Ospitalità Italiana". Une labellisation prestigieuse, pourtant peu reconnu en France. Décryptage.

Fiona Barrile Publié le 28/11/2021 à 08:30, mis à jour le 01/12/2021 à 19:28
À partir de 2022, les glaciers et pizzerias de France pourront également demander la certification Ospitalità Italiana. Photo Cyril Dodergny

"C’est un grand prestige !" Paolo Leone, chef du restaurant Italien Leone, est ravi du renouvellement de sa certification Ospitalità Italiana.

À Menton, seul lui et le Panama, bénéficient de ce label. Mais quel est-il exactement ? Car, aussi prestigieux soit-il, il n’en reste pas moins méconnu en France.

Pour des restaurants 100% Italien

Délivrée en Italie depuis 1997 par l’Unioncamere (Union des Chambres de Commerce d’Italie), en collaboration avec l’Institut national de recherches touristiques Italien (Isnart), cette certification est arrivée en France en 2009. Cent vingt-huit restaurateurs de l’Hexagone sont aujourd’hui labellisés Ospitalità Italiana.

Du côté de la French Riviera, c’est la Chambre de commerce italienne de Nice (CCI Nice) qui repère et sélectionne les restaurants.  "C’est aux restaurateurs de faire une candidature spontanée", explique Agostino Pesce, directeur de la CCI italienne de Nice. "Ils ont un dossier d’une centaine de pages à remplir et on envoie quelqu’un pour tout vérifier." Mais alors, quels sont les critères ? " D’abord, il faut que le chef soit Italien, continue le directeur.

 

"La cuisine doit l’être aussi, et les produits doivent majoritairement être fabriqués en Italie." Les factures sont donc épluchées minutieusement. Les autres points évalués sont : l’identité du restaurant, sa mise en place, le personnel, l’hospitalité, le menu, les vins et l’huile d’olive extra-vierge.

Une certification facilement perdue


Une fois acquise, la certification est valable un an, puis renouvelée si les critères sont toujours respectés. "C’est parfois délicat", souligne Agostino Pesce. "Par exemple, si le chef a été remplacé par
un Français, le label n’est plus applicable."

Or, celui-ci offre une grande visibilité. Les restaurateurs ont donc tout intérêt à respecter les règles. "Chaque labellisation est recensée sur notre site et les médias italiens en parlent."

Malgré tout, cette certification reste peu connue en France. "En Italie et dans d’autres pays, elle est très précieuse. Mais en France, elle se perd parmi d’autres labels soi-disant italiens, mais qui ne valent rien…"

Autre raison: dans l’Hexagone, "de nombreux restaurants italiens ne respectent pas les critères demandés. Et leurs gérants le savent." De ce fait, ils ne prennent pas la peine de remplir un dossier de cent pages.

"Une grande gratification"

Venue tout droit de Rome, une plaque en or figure fièrement à l’entrée du restaurant Leone. Dessus, une inscription se démarque : Ospitalità Italiana. Acquise fin 2019 et renouvelée il y a quelques jours (la session 2020 ayant été annulée), cette certification représente "une grande gratification", pour le chef du restaurant, Paolo Leone.

D’autant plus qu’à Menton, sur une centaine de restaurants italiens, il est l’un des deux seuls à l’avoir reçu - le second étant le Panama.

"Je me démarque des autres restaurants"

Originaire des Pouilles - la région Italienne formant le talon de la botte - Paolo Leone a d’abord tenu un bistrot dans la cité des citrons. Puis il ouvre, en 2016, un restaurant plus raffiné au Square Victoria: le Leone.

Fier de ses origines et de sa région, il décide de cuisiner uniquement des spécialités des Pouilles. De ce fait, il achète majoritairement des produits de là-bas. "Comme cela, je garde une authenticité et me démarque des autres restaurants italiens de la ville", raconte le Chef, dans un Français approximatif. Or, cette authenticité a grandement joué dans son acquisition de la certification Ospitalità Italiana. Pour le chef, c’est une fierté. "Cela montre que je tiens à 100 % les traditions du sud de l’Italie."

"J’ai reçu des clients de prestige"

Grâce à cette labellisation, le Leone a plus de visibilité en Italie, mais aussi dans le monde. "J’ai reçu des clients de prestige", raconte le chef. "Robert Redford, Ronn Moss et Ezio Greggio." Une liste courte mais déjà remarquable, qui pourrait bien s’allonger dans le futur.

Offre numérique MM+

...

commentaires

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.