Rubriques




Se connecter à

Comprendre et éradiquer les

Pour la journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes, une conférence se tiendra ce soir au Lycée technique et hôtelier. Focus, aussi, sur une association d'aide aux victimes

Propos recueillis par Thibaut Parat Publié le 28/11/2018 à 05:09, mis à jour le 28/11/2018 à 05:09
Selon un rapport de l'ONU, c'est le domicile qui est le lieu le plus dangereux pour les femmes. Chaque heure, six d'entre elles sont tuées par quelqu'un qu'elles connaissent. (Illustration Eric Ottino)
Selon un rapport de l'ONU, c'est le domicile qui est le lieu le plus dangereux pour les femmes. Chaque heure, six d'entre elles sont tuées par quelqu'un qu'elles connaissent. (Illustration Eric Ottino)

Jeudi dernier, c'est par le prisme du théâtre que le sujet des violences faites aux femmes était abordé. Le ventre de la baleine, ou comment une histoire d'amour bascule petit à petit dans la violence conjugale. Ce soir, à 18 h à l'auditorium du Lycée technique et hôtelier de Monaco, c'est sous une autre forme que ce sujet - plus que jamais d'actualité avec le mouvement #NousToutes - sera traité. Celui des mots, du débat, des idées, de la recherche. Karine Lambert, vice-présidente du Réseau universitaire et scientifique Euro-Méditerranéen sur les femmes et le genre, animera une conférence sur le thème « Violence contre les femmes : comprendre pour éradiquer ». Rencontre en amont d'une intervention très attendue.

Offre numérique MM+

...

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.