“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

Cap-d’Ail : ils deviennent citoyens

Mis à jour le 28/03/2019 à 10:23 Publié le 28/03/2019 à 10:23
La cérémonie de la citoyenneté: une tradition cap-d’ailloise.

La cérémonie de la citoyenneté: une tradition cap-d’ailloise. OVM

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Cap-d’Ail : ils deviennent citoyens

À Cap-d’Ail, on aime marquer le passage à l’âge « adulte et responsable » par une cérémonie en mairie, aux côtés du premier magistrat et vice-président du Département, Xavier Beck.

À Cap-d’Ail, on aime marquer le passage à l’âge « adulte et responsable » par une cérémonie en mairie, aux côtés du premier magistrat et vice-président du Département, Xavier Beck. Un événement pendant lequel le maire remet à ces jeunes citoyens qu’il connaît pour la plupart depuis l’enfance, leur livret de citoyen et leur rappelle (ou les informe) de ce qu’être majeur signifie en France. Pour cette cession, Xavier Beck a pris la parole devant 6 jeunes majeurs : « On observe, depuis le mois de novembre, de nombreuses manifestations et revendications dans toute la France… Aujourd’hui, vous avez le droit de voter et je vous encourage à le faire lors des prochaines élections car la démocratie, c’est dans les bureaux de vote qu’elle s’exerce le mieux ». Et pour celles et ceux qui se seraient inquiétés de ne pas encore avoir leur carte d’électeur, le premier édile a précisé que, dans le cadre de la réforme de la gestion des listes électorales, les cartes arriveraient directement dans les boîtes aux lettres. Une cérémonie symbolique qui s’est terminée par un verre de l’amitié sous le regard des amoureux de Peynet, dans la salle des mariages.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.