“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Attentats: tout ce qu'il faut savoir sur les manifestations culturelles monégasques

Mis à jour le 16/11/2015 à 08:35 Publié le 16/11/2015 à 08:33
Après les attentats, les manifestations culturelles seront restreintes à Monaco

Après les attentats, les manifestations culturelles seront restreintes à Monaco Michaël Alesi

Attentats: tout ce qu'il faut savoir sur les manifestations culturelles monégasques

L'état d'urgence est déclaré en France après les attentats à Paris qui ont fait à ce jour, 129 morts et plusieurs centaines de blessés dont 80 en "urgence absolue". Hormis la No Finish Line, Monaco restreindra ces manifestations culturelles au cours de ces prochains jours.

- Sont annulées les trois représentations humoristiques « Fournisseur d’excès » d’Olivier de Benoist, spectacle offert aux Monégasques, à l’Espace Léo-Ferré, initialement prévues mercredi 18 novembre à 21 heures, jeudi 19 novembre à 15 heures et vendredi 20 novembre à 20h30.

- Est annulé, mercredi 18 novembre à 20 heures, le grand feu d’artifice pyromélodique qui devait être tiré sur le port de Monaco.

- Sont maintenues les représentations de Tosca de Puccini, à l’opéra de Monte-Carlo, ce soir à 20 heures, jeudi 19 novembre à 20 heures (sur invitation du Palais) et dimanche 22 novembre à 15 heures.

- Est maintenue la course No Finish Line. Toutefois, la manifestation a annulé toutes les animations annexes (du type démonstrations de danse, de zumba et autres) et ce jusqu’à demain.

- Est restreinte la plage horaire d’ouverture de la foire-attractions, qui se déroule jusqu’au 19 novembre sur le port Hercule. Les forains doivent fermer les manèges, tous les soirs, à 21 heures, au lieu de minuit, voire plus tard les week-ends et jours fériés.

- Il est conseillé de se rapprocher des organisateurs de spectacles et de manifestations prévus dans les prochains jours.

- Le pavoisement a été ôté hier, sur les bâtiments publics, à la demande du ministre d’État. Au Palais princier notamment, le drapeau a été mis en berne dès hier matin. On regrette que cette démarche n’ait pas été suivie de façon plus systématique à Monaco, notamment sur la place du Casino de Monte-Carlo.


La suite du direct