Rubriques




Se connecter à

Arrivée massive de migrants en Espagne: la photo qui va émouvoir le monde

Alors que des milliers de migrants affluents à Ceuta en Espagne en provenance du Maroc, l'AFP a publié ce mercredi une photo qui devrait devenir le symbole de cette nouvelle crise migratoire. 

La rédaction Publié le 19/05/2021 à 19:16, mis à jour le 19/05/2021 à 19:22
Un bébé sauvé par un homme de la Guardia Civil espagnole HANDOUT/AFP

La mer, une bouée, un bébé en grenouillère tenu à bout de bras par un sauveteur... Encore une fois, le choc des photos va permettre de mettre en lumière la nouvelle crise migratoire que connaît la Méditerranée. 

L'Agence France Presse a relayé ce mercredi une photo d'un bébé sauvé des eaux par un plongeur de la Guardia Civil à Ceuta en Espagne où des milliers de migrants sont arrivés à la nage depuis le Maroc ces derniers jours. 

Le cliché a déjà fait le tour du monde depuis sa parution sur le compte Twitter de la Guardia Civil espagnole. 

 

"Je ne savais pas si le bébé était mort ou vivant (...) Nous avons pris le bébé, il était gelé, froid, il ne faisait pas de geste", a expliqué à El Païs le sauveteur. "De nombreux parents étaient attachés à leurs enfants pour ne pas les perdre", comme c’était le cas pour le nourrisson qu’il a sorti de l’eau. 

Toujours selon El Païs, le nourrisson serait âgé de deux mois et serait en bonne santé désormais.

Près de 8.000 migrants sont arrivés depuis lundi matin dans l'enclave espagnole de Ceuta, à la nage ou à pieds, dont 4.000 ont été renvoyés au Maroc, selon les chiffres actualisés publiés mardi par le ministère espagnol de l'Intérieur. 

Ceuta et Melilla, seules frontières terrestres de l'Union européenne avec l'Afrique, sont régulièrement le théâtre de tentatives d'entrées de migrants, mais la marée humaine de lundi est sans précédent.

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.