“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Alexia : Étonnante expérience !

Mis à jour le 06/01/2019 à 05:13 Publié le 06/01/2019 à 05:13
Originaire de Saint-Laurent-du-Var, Alexia est la grande gagnante de la finale PACA-Corse.

Alexia : Étonnante expérience !

Perfectionniste, elle inspecte chaque gâteau qui « sort ».

Perfectionniste, elle inspecte chaque gâteau qui « sort ». Note la moindre imperfection. « Il faut qu'ils soient parfaits ces nuages ! » La pétillante mère de famille laurentine a assisté avec émotion à la vente de ces premiers gâteaux, hier, par la maison Matyasy. « C'est une certaine reconnaissance de mon travail », explique-t-elle aux côtés de son fils et de son époux. Pour cette gestionnaire de patrimoine chez HSBC - « Non, je ne suis pas une ancienne mannequin comme il a été indiqué par erreur dans la présentation », plaisante-t-elle - , participer à l'émission a été une « aventure formidable ».

La pâtisserie est une passion assez récente. « J'ai commencé il y a trois ans avec deux spécialités : le tiramisu et un cheesecake aux fraises revisité. Souvent, les gens étaient étonnés que ce soit ma création et pas celle d'un pâtissier. Ensuite, j'ai commencé à créer ma page "Les délices d'Alex LRDG2", sur Facebook, pour partager mes recettes. Pour tout vous dire, je suis plutôt une mauvaise élève. Je n'aime pas suivre les recettes des livres. Je les modifie. Je teste. »

Encouragée par l'épouse du chef de Vence Jacques Maximim, elle se décide à participer au concours de M6. « Je ne pensais pas avoir le niveau. Et puis, j'ai été sélectionnée pour aller à Paris pour la première sélection. Autant dire que pendant un mois, j'ai fait déguster mes différentes variations du Nuage citronné à mes collègues de la banque et à mes clients. »

Suivront ensuite quelques jours de stress entre février et mars 2018. « J'ai pris le train avec mon gâteau. Pendant six heures, il a fallu le protéger pour qu'il arrive entier pour la sélection. Ne pas glisser sur la neige… » Parmi les cinquante candidats appelés à l'« usine », le site du tournage, elle est retenue pour les phases finales aux côtés des candidats sudistes Jonathan, Audrey, Nadine et Émilie. « L'expérience est étonnante et enrichissante. Je n'étais pas habituée à être filmée. » Quant à sa victoire, elle la savoure encore aujourd'hui. « J'ai d'ailleurs décidé de passer mon CAP pâtisserie en candidat libre et, pourquoi pas, de créer mon propre livre de recettes. »

Mais pas seulement. Des liens forts se sont créés avec les autres finalistes. Quatre d'entre eux ont d'ailleurs pris la décision de collaborer ensemble sur des projets. « Nous serons présents sur des salons de la région », termine-t-elle. L'occasion pour le public de rencontrer ces fanas de douceurs sucrées.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct