Rubriques




Se connecter à

Près de 100 casques customisés vont être vendus pour la bonne cause à Monaco

Exposés à la Collection de voitures du prince, 98 casques réalisés par des artistes seront mis aux enchères ce samedi à Monaco. Une vente caritative au profit de Monaco Liver Disorder et des enfants malades. Les fonds récoltés permettront la rénovation de trois services pédiatriques à l'hôpital L'Archet II à Nice.

Thibaut Parat Publié le 11/07/2021 à 11:12, mis à jour le 11/07/2021 à 11:21
L’argent récolté à l’issue de l’exposition et de la vente caritative permettra de rénover trois services pédiatriques de l’Archet II à Nice. Photo Jean-François Ottonello

Des casques customisés à profusion. Ici, le Poisson-clown monécasque. Là-bas, pour poursuivre dans les jeux de mots, l’Art-Rainier aux allures d’arachnide flirte avec des casques bariolés abordant les thèmes brûlants de la sauvegarde de la planète ou du Brexit. En métal, en sculpture, avec de la peinture aérosol ou avec la technique de collage…

Quatre-vingt-dix-huit de ces accessoires de notre quotidien ont pris place dans un écrin où l’automobile est reine : la Collection de voitures de S.A.S. le Prince de Monaco.

Tout droit sortis de la collection de DPM Motors, ces casques ont été pondus par une papardelle d’artistes au profit de l’association Monaco Liver Disorder (1) et seront mis à prix 800 euros lors d’une vente caritative organisée samedi 17 juillet à 17 h par Artcurial Motorcars.
Au profit des enfants malades à l’Archet II

 

Des œuvres signées Ladislas Kijno, Bernar Venet, Bertrand Lavier, Robert Combas ou encore Richard Orlinski, pour les plus connus d’entre eux.

L’art contemporain au service de la bonne cause, donc. Au service, surtout, de trois unités pédiatriques de l’Archet II à Nice qui, grâce au fruit pécuniaire de cette vente, verront leurs locaux rénovés. Pour le bien des enfants, avant tout, mais aussi de leurs familles et des soignants.

" Douze chambres seront entièrement équipées pour permettre aux parents de passer la nuit auprès de leur enfant, mais aussi des salles communes de jeu pour les petits et adolescents, deux unités protégées et une cuisine pour les soignants, précise-t-on chez Monaco Liver Disorder. La présence de la famille, le confort et l’environnement sont essentiels dans le processus de guérison. "

Focus sur quatre casques.

 

(1) Celle-ci œuvre pour aider la recherche médicale autour de toutes les maladies du foie de l’enfant et apporter un soutien aux familles confrontées à la maladie. 

Vente caritative « Art Helmets », le samedi 17 juillet à 17 h à la Collection de voitures de SAS le Prince de Monaco, aux Terrasses de Fontvieille. Avant-première jusqu’au 14 juillet. Exposition publique les 15 et 16 juillet (10 h-17 h 30).

Le casque en forme d'oursin

" Si l’on jugeait les choses sur les apparences, personne n’aurait jamais voulu manger un oursin. "

En citant Marcel Pagnol, et en recouvrant le casque de piques longilignes caractéristiques à l’échinoïde, l’artiste italienne Vania Zaccaro entend montrer que, malgré son apparence hostile, l’animal marin renferme un merveilleux trésor.

Une comparaison aux enfants qui, touchés par la maladie, conservent toujours leur trésor intérieur inaltéré, pur et sain.

Une oeuvre signée de l'artiste italienne Vania Zaccaro. Photo Jean-François Ottonello.

L'hommage à Ayrton Senna

Parmi les 98 œuvres présentes, il en fallait bien une qui rende hommage à une légende de la Formule 1, couronnée à trois reprises champion du monde : j’ai nommé Ayrton Senna.

Le casque, pondu par Rice, est formé de la griffe, la signature, du défunt pilote tout en reprenant le code couleur du drapeau brésilien.

Le casque rend hommage au défunt pilote brésilien, trois fois champion du monde de Formule 1. Photo Jean-François Ottonello.

Deux casques à l'effigie de Steve McQueen

En mixant diverses techniques – l’impression numérique, l’encre UV, le PVC, les stickers ou les feutres – l’artiste Yann Dehais salue, là, la mémoire de l’une de ses idoles, l’acteur et pilote automobile Steve McQueen.

Le portrait de cette vedette du cinéma des années soixante et soixante-dix, la Porsche 917, le code couleurs orange et bleu… Tout est là !

Un autre casque, produit par Nicolas Humbert, honore lui aussi celui qu’on surnommait " Le Roi du Cool ".

Deux casques rendent hommage à celui qu'on surnommait " Le Roi du Cool " Photo Jean-François Ottonello.

Un casque réalisé par Robert Combas

Cette œuvre est signée d’un artiste incontournable de la scène contemporaine et initiateur du mouvement artistique de la figuration libre : Robert Combas.

Sur ce casque en résine peinte à l’acrylique, doté d’un corps de palmipède, on reconnaît au premier regard son style coloré au contour noir. L’une des pièces phares de cette collection.

L'une des pièces phares de cette collection de 98 casques. Photo Jean-François Ottonello.

Offre numérique MM+

...

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.