Rubriques




Se connecter à

L'exposition The Art of Racing met à l’honneur l’art du sport automobile à Monaco

À l’approche du 79e Grand Prix de Formule 1 (du 26 au 29 mai), l’espace d’exposition met en lumière deux artistes aux styles différents réunis par une même passion: le sport automobile.

Kevin Sanchez Publié le 21/05/2022 à 16:00, mis à jour le 21/05/2022 à 16:00
Bon nombre de passionnés étaient présents lors du vernissage pour admirer les tableaux de Souria et Marco Collini. Photo Julie Gamba

L’exposition The Art of Racing réunit deux artistes passionnés par le monde de la course automobile. Marco Collini et Souria, exposent leurs œuvres jusqu’au samedi 28 mai, veille du Grand Prix de Formule 1, à l’Espace 22 (24 boulevard d’Italie).

Le travail de Marco Collini se base sur des photos qu’il retravaille avec de la peinture sur ses toiles. Des clichés pris par ses soins sur les circuits, qui représentent en majorité des Ferrari datant des années 70-80 dans différentes catégories: l’endurance sur les circuits du Mans et Spa Francorchamp, la Formule 1 et l’Indycar - la Formule 1 version américaine.

"Je ne me suis jamais considéré ni comme un peintre, ni comme un artiste, mais j’étais simplement un passionné de sport mécanique. Je pense avoir vécu la période historique où le sport automobile a donné le meilleur."

Un passé qu’il souhaite faire revivre à travers ses peintures plutôt que par des écrits. "Maintenant, on a tendance à raconter des histoires qui ne sont pas forcément d’une grande importance. Moi, je veux essayer à travers mes dessins de faire vivre les émotions. Mais finalement ce ne sont que des souvenirs. C’est comme ça qu’on pourrait me définir : un conteur de souvenirs."

La F1 dans la peau

Souria est une jeune artiste auxerroise qui travaille principalement avec une technique d’impression giclée. Sa spécialité, réaliser des portraits de pilotes dessinés sur tablette avant d’être imprimés.

 

"Ma passion pour l’automobile commence quand j’ai 7 ans. Mes parents ne rataient pas une course le dimanche, donc c’est resté. J’aime tout dans ce sport et en particulier la F1. Surtout la recherche d’émotions et du dépassement de soi qui va avec. C’est ce que j’essaie de transmettre via mes dessins de pilotes et de courses", explique la Bourguignonne, qui voue un profond emerveillement pour plusieurs héros de l’asphalte.

Ainsi on retrouve de nombreux portraits dont certains dédicacés par Lando Norris, Daniel Ricciardo et Charles Leclerc. "Je pense que c’est parce que j’ai une grande admiration pour le courage des pilotes. Il faut faire beaucoup de sacrifices et avoir une importante détermination pour réaliser ce qu’ils font. J’essaie de retranscrire cela par des portraits, en mettant l’accent sur ces émotions."

Son pilote favori, Ayrton Senna, est également souvent mis en scène "pour la manière dont il se donnait à 100% pour sa passion et sa quête constante de la perfection, pour son pilotage mais pas seulement : une recherche d’être meilleur en tant qu’être humain."

Offre numérique MM+

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.