“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Les sept plus beaux bateaux de luxe du monde au Monaco Yacht Show

Mis à jour le 23/09/2015 à 09:14 Publié le 23/09/2015 à 08:37

Les sept plus beaux bateaux de luxe du monde au Monaco Yacht Show

Le salon dédié aux superyachts démarre ce mercredi. L’occasion de se pencher sur quelques-unes des unités à flot qui sortent - un peu plus que les autres - du lot, avec l’avis d’un expert

1. 460 EXP, un explorateur Italien

"Depuis environ 5 ans, un nouveau genre a fait son apparition dans le monde des yachts de plaisance de 20 à 50 mètres: les unités baptisées Explorer. Elles ont un look assez proche de celui des bateaux d’expéditions professionnels: une haute étrave pour mieux fendre les vagues et les repousser, des superstructures imposantes et viriles dans leur allure, une coque robuste en acier.

À l’instar de ces unités capables de naviguer sur tous les océans et sur toutes les mers, le 460 EXP des chantiers italiens Sanlorenzo a été conçu selon le principe “ qui va piano va sano ”, et il se contente d’une allure maximum de 16 nœuds atteinte avec deux diesel de 1360 ch chacun, mais avec la certitude de pouvoir faire front aux conditions les plus dures.

Tel se présente le dernier modèle de Sanlorenzo.Le 460 EXP qui, pour autant, n’en demeure pas moins un yacht capable de recevoir des passagers dans le plus grand confort avec ses cinq cabines, dont une vaste suite réservée au propriétaire."

2. Baglietto, classique et moderne

DR

"Doté de quatre ponts le Baglietto 46 mètres a réellement impressionné tous les chanceux qui ont pu le visiter, y compris les plus grands spécialistes. Le yacht des chantiers italiens Baglietto Gavio Group est l’archétype de l’unité “ classico-moderne ” qui se caractérise par des intérieurs volumineux, confortables, d’un luxe classieux non ostentatoire, bref très agréable à vivre.

La suite propriétaire, dont la surface est de plus de 60 m2 occupe toute la largeur du pont principal, à l’avant, et dispose d’une vue mer de chaque bord. On note quatre cabines invités rassemblées dans la coque et disposant chacune d’une salle de bains. À noter : la salle de gym installée dans la poupe et qui s’ouvre entièrement sur la plate-forme de bains…"

3. Monte Carlo Yachts 105’, la révélation de l’année

DR

"Ce 32 mètres est, de l’avis de la majorité des spécialistes, une sorte de révélation de l’année. Construit par les Italiens de Monte Carlo Yachts, il sort tout droit d’un cabinet de designers vénitiens, Nuvolari & Lenard, qui n’ont pas leur pareil pour créer des marques de 15 mètres à 80 mètres avec brio le plus souvent. Pour ce 105’, ils se sont surpassés.

D’aucuns jugeront peut-être le design extérieur un peu trop riche en courbes et ruptures, une certitude : il marque les esprits. Mais là où il fait l’unanimité, c’est bien au niveau des aménagements intérieurs, avec, en point d’orgue, la suite armateur située sur le pont principal, à l’avant.

La découvrir c’est l’adopter. Elle dispose d’une belle vue mer à tribord comme à bâbord et de l’espace sans compter… Y compris dans les trois cabines logées dans la coque.

Avec le MCY 105’, si on le souhaite, les distances sont courtes en temps grâce à une vitesse maxi de 26 nœuds sous la poussée de deux diesel MTU de 2234 ch.

Son prix oscille entre 9 et 11 millions d’euros selon les options choisies."

4. Benetti Formosa 60m: le design

DR

"Le point fort du Benetti Formosa 60 m, un design extérieur très réussi, une sorte de mariage entre des rappels de formes professionnelles comme l’étrave droite et les vitres frontales verticales (comme on en trouve sur les gros chalutiers), et des courbes séduisantes, notamment au niveau de la poupe. Ce design extérieur est l’œuvre du bureau d’études intégré au chantier tandis que les aménagements intérieurs sont dus au cabinet hollandais Sinot Design.

Outre la suite propriétaire, cette unité de soixante mètres de long possède cinq autres cabines pour les invités, Le Formosa est un yacht à coque à déplacement et, en vitesse maxi, il ne dépasse pas les 15 nœuds sous la poussée de deux gros diesel de 1750 ch chacun.

Mais il offre à 12 nœuds une autonomie de transatlantique: 5.000 milles."

5. Columbus hybride 40S, yachting vert

DR
DR

"Le monde des yachts se sensibilise aussi au respect de l’environnement et franchit le pas en optant pour la propulsion hybride.

À savoir pour le chantier Columbus et son 40S Hybride, deux diesel traditionnels thermiques de 1920 ch chacun qui sont couplés à deux engins électriques Siemens de 60 kW chacun.

En clair, le pilote a le choix de naviguer de façon écologique et discrète avec la propulsion électrique mais alors, le bateau ne dépassera pas les 8 nœuds. Le silence est d’or, a fortiori en mer. Mais si le temps presse, en quelques secondes, retour à la propulsion classique diesel pour flirter avec les 23 nœuds, histoire de couvrir des milles sans avoir à consulter son chronomètre.

Le Columbus 40S se distingue également par une silhouette presque atypique, d’une incontestable originalité. On repère ce yacht de quarante mètres de loin… Columbus est l’un des rares chantiers à annoncer un prix : 16 millions d’euros hors taxe."

6. AB Yachts 145, la flèche

DR

"Même si de nos jours le facteur vitesse sur l’eau n’est plus une priorité, il continue d’intéresser des plaisanciers. Comment alors ne pas s’extasier devant les performances du dernier modèle du chantier italien AB Yachts du groupe Fipa : le 145’ une bombe de 45 mètres de long qui fonce à près de 40 nœuds.

Pour atteindre cette allure impressionnante, ce yacht cache dans sa cale moteur pas moins de trois gros cubes diesel MTU de 2600 ch chacun. Mieux, exit les hélices, le 145’ est propulsé par des transmissions par jet, une solution plus onéreuse mais plus efficace pour des yachts de cette taille.

La vitesse est une chose, le confort en est une autre.Le 145’ est, lui aussi, convivial, avec ses cinq cabines dont la master située sur le pont principal. Une décoration résolument moderne prédomine, presque minimaliste.

Le profil de cette unité a tôt fait d’aimanter les regards. Comptez un prix de base de 19,8 millions d’euros hors taxe."

7. Aston Martin présente l'AM 37 truffé de technologies

DR

Aston Martin a décidé de se décliner sur l'eau avec  son AM37, un bateau de 37 pieds (11,3 mètres). Ce yacht offre des fonctionnalités révolutionnaires dont un pont "coulissant" qui permet de protéger le cockpit aussi bien des éléments (pluies, poussière, soleil...) que des regards indiscrets. Il y est plus facile de plonger dans l'eau lorsqu'il est ouvert, à l'arrière. Les moteurs, les compartiments de rangements et le bimini se cachent sous cette plateforme. 

La technologie embarquée est le point fort de ce bateau avec sa climatisation, son réfrigérateurs et sa machine à expresso qui peuvent être actionnés à n'importe quelle distance, aussi bien de la voiture que de sa maison. L'AM 37 est doté d'un système de navigation intégré, d'un écran de contrôle et d'un système de divertissement. Le tout grâce à des fonctionnalités multimédias et par commande vocale interactive. 

Avec 50 noeuds soit une vitesse de 92 km/h, l'AM 37 sera la version la plus lente tandis que l'AM 37 S pourra atteindre les 111 km/h soit 60 noeuds.


La suite du direct