“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

ARTS. Découvrez quelques trésors de la Fondation Maeght

Mis à jour le 18/04/2019 à 12:33 Publié le 30/04/2019 à 17:04
Sculpture de Germaine Richier, La Montagne, 1955-56.

Sculpture de Germaine Richier, La Montagne, 1955-56. © Adagp Paris 2019

ARTS. Découvrez quelques trésors de la Fondation Maeght

La nouvelle exposition du musée privé de Saint-Paul-de-Vence, qui reflète la richesse de l’une des plus importantes collections de peintures, sculptures et dessins d’Europe, est carrément sublime.

La fondation Maeght, ouverte en 1964, a confié au critique d’art Henri-François Debailleux l’accrochage de sa nouvelle exposition consacrée aux donations qu’elle a reçues. Un choix difficile car la fondation a bénéficié de donations de la famille Maeght bien entendu, de la Société des amis de la fondation mais aussi d’artistes.

Autant le dire tout de suite: le résultat est magnifique. Et pourtant, comme l’explique le commissaire de l’exposition, « il fallait éviter l’album de timbres en surchargeant à l’excès les murs mais chercher à raconter une histoire en tâchant de regrouper des œuvres qui marchent ensemble ou qui grincent, comme un principe de concaténation [enchaînement, ndlr] ».

Fernand Léger, La Partie de campagne, 1954. Don Marguerite et Aimé Maeght, 1964.
Fernand Léger, La Partie de campagne, 1954. Don Marguerite et Aimé Maeght, 1964. © Adagp, Paris 2018-2019.

Impossible de parler des cent vingt-cinq œuvres et des quatre-vingts artistes présentés à cet accrochage. Mais nous avons remarqué The Spanish Cosmicscape (1981-1982), une grande toile de l’Islandais Erró ; une autre tout aussi sublime, MC6 (1962) de Simon Hantaï avec des couleurs bleue et marron brûlé ; un Jeu d’échecs avec un damier en carrelage (années 1960) de Max Ernst; un vrai coup de cœur pour ces petits bronzes de Calder et un étonnant Chien de Kreuzberg (1976) qu’Eduardo Arroyo a créé tout en caoutchouc.


Savoir +
L’esprit d’une collection : les donations. Fondation Maeght, à Saint-Paul-de-Vence. Visible jusqu’au 16 juin, tous les jours, de 10 h à 18 h. Tarifs : 16 €, réduit 11 €, gratuit pour les enfants de moins de 10 ans et les personnes handicapées. Deux parkings gratuits. Rens. 04.93.32.81.63.
www.fondation-maeght.com


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.