Rubriques




Se connecter à

JO 2021: médaillée d'argent, l'équipe de France féminine de sabre perd de justesse contre les Russes

Les sabreuses françaises Cécilia Berder, Manon Brunet, Sara Balzer et Charlotte Lembach sont devenues vice-championnes olympiques samedi à Chiba, le fruit d'un long travail de remise à niveau du sabre français, qui offre à la France sa 19e médaille des Jeux de Tokyo.

AFP Publié le 31/07/2021 à 14:20, mis à jour le 31/07/2021 à 14:21
Les sabreuses françaises Cécilia Berder, Manon Brunet, Sara Balzer et Charlotte Lembach sont devenues vice-championnes olympiques samedi à Chiba, le fruit d'un long travail de remise à niveau du sabre français, qui offre à la France sa 19e médaille des Jeux de Tokyo. Photo AFP

La tâche s'annonçait très compliquée face à la Russie et ses deux médaillées en individuel: la toute récente médaillée d'or Sofia Pozdniakova, championne du monde en 2018, et sa compatriote Sofia Velikaïa, médaillée d'argent et N.2 mondiale. De fait, la Russie s'est finalement imposée 45 à 41.

"Les Russes, je les connais, j'ai tellement tiré contre elles! Enfin, je dis les Russes, c'est le 'ROC' (Comité olympique russe, NDLR) maintenant. A nous de danser le rock!", avait plaisanté Cécilia Berder en zone mixte avant la finale.

Faute de l'avoir dansé, elles se sont bien battues, et jusqu'à la fin (7-5 au dernier assaut pour Berder).

 

La même "Céc'" avait confié durant la journée avoir trouvé la rage de vaincre auprès de la porte-drapeau de la délégation française, Clarisse Agbégnénou.

"On est allé (la) voir lors de son titre, et une heure avant qu'elle ne combatte, elle rigolait! Elle est venue nous voir, nous saluer: je n'ai jamais vu un extra-terrestre comme ça, elle m'a inspirée grave en me disant 'arrête de te prendre la tête Cécilia'".

En juin, Manon Brunet décrivait ainsi ses coéquipières: "Cécilia, c'est celle qui lâche rien, Charlotte, c'est la stratège et Sara (la remplaçante, rentrée en 7e relais dans la finale, NDLR), la nouvelle, elle revient après s'être fait les (ligaments) croisés mais j'ai toute confiance en elle".

"On est quatre filles avec quatre styles différents, on a confiance les unes dans les autres, et on sait qu'on peut faire de grandes choses", ajoutait-elle à l'AFP.

 

Inspirées, motivées, remontées, les Bleues étaient venues chercher l'or au Makuhari Mess Hall de Chiba.

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.