Rubriques




Se connecter à

Yves Piaget a fait éclore le 6e Concours de roses à la Roseraie Princesse-Grace

Après les difficultés de la crise sanitaire, le rendez-vous international a rassemblé jury, obtenteurs et organisateurs ce mercredi pour sélectionner la plus belle fleur et celle au plus délicat parfum.

Joelle Deviras Publié le 05/05/2022 à 10:35, mis à jour le 05/05/2022 à 10:41
Yves Piaget, président de l’Association des Amis de la Roseraie Princesse-Grace, a rassemblé hier de nombreux experts et amateurs de roses venus choisir la plus belle rose et celle au plus délicat parfum. La rose Catherine Frot de Marie-Françoise Dorieux (France, ci-dessus) a remporté la catégorie « Fleurs multiples » J. D. et J.-F.O.

"Nous avons une des roseraies les plus belles du monde ; et c’est beaucoup grâce au soutien de Marie-Pierre Gramaglia, alors conseiller de gouvernement-ministre pour l’Équipement, l’Environnement et l’Urbanisme, qui a œuvré pour la restructuration et l’aménagement du lieu en 2014, trente ans après sa création. »

Ce mercredi, en partenariat avec la Direction de l’Aménagement Urbain (DAU), Yves Piaget, président de l’Association des Amis de la Roseraie Princesse-Grace, a rassemblé de grands amateurs et connaisseurs pour noter et sélectionner les plus belles fleurs exposées pour le sixième concours international de roses. Un rendez-vous biennal qui a été lancé en 2012.

Cinquante-sept rosiers provenant d’une vingtaine de pays (France, Allemagne, Angleterre, États-Unis, Japon, Nouvelle-Zélande, Australie,...), sont passés sous le regard attentif des 12 membres du jury international. Leurs critères : l’impression générale, la fleur, la résistance aux maladies, le parfum. Pour chaque fleur de chaque catégorie, une note sur 30 est donnée. Rien n’est laissé au hasard. « La floraison est légèrement en retard cette année, explique Jean-Luc Pasquier, président du groupement des obtenteurs au sein de la WFRS [fédération mondiale des sociétés de roses, N.D.L.R.]. Ici sont présentées de très belles nouveautés. Ce sont des œuvres uniques. »

Une rose Piaget en or pour la plus belle fleur

Des « œuvres » que les visiteurs peuvent admirer dans le massif dédié aux fleurs du concours « durant un an et demi », précise Georges Castellini, commissaire et organisateur du Concours. « Ensuite, les rosiers médaillés sont plantés à côté et les autres, ici et là, dans les jardins de Monaco. »

 

Parmi les membres du jury, un artiste plasticien de Monaco Mr One Teas. « Je suis flatté d’avoir été approché pour ce projet. » Lui a choisi la rose Eudora, de la société française NIRP International, qui portait le n°10 dans la catégorie des « Hybrides de thé » et qui a remporté la Coupe du Parfum, offerte par la mairie de Monaco.

Dans l’après-midi, les résultats sont tombés lors d’une cérémonie de remise des prix au Monte-Carlo Bay Resort. La rose Catherine Frot de Marie-Françoise Dorieux (France), sous le n° 24, dans la catégorie « Fleurs multiples », a remporté le concours. Le prestigieux Trophée Piaget, une broche en or représentant une rose, offert par la Manufacture Piaget, a été remis à l’obtenteur.

Le prix coup de cœur du public sera, quant à lui, connu le 21 juin. Pour la 2e année consécutive, le visiteur est invité à prendre part au jury du Concours International de Roses en élisant son rosier favori, du 5 mai au 15 juin, via les réseaux sociaux (*).

Le rosier qui aura obtenu le plus de mentions « J’aime » sur son cliché obtiendra le Prix du Public.

Offre numérique MM+

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.