“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Didier Malga et Anne-Valérie Bonnel, vainqueurs de l'édition 2017.

Une course propre depuis plus de 20 ans

DOSSIER. L'air de Monaco est-il bon à respirer ?

Les croisiéristes ont obligation de passer au fioul léger.

Monaco va aller plus loin que les autres

Cinq capteurs fixes, dont les mesures sont recoupées avec Air Paca, sont dispatchés sur les quelque 2 km2 de Monaco.

Sur terre comme en mer

Ce samedi, l'indice de qualité de l'air (IQA) était « bon », mais la tendance était à la chute le dimanche. Et, effectivement, l'IQA était « moyen » (51/100) hier. Ce lundi est annoncé « bon » à Monaco.

Connaître, prévoir, informer et réduire

Union monégasque joue la carte des idées

Mis à jour le 13/12/2017 à 05:22 Publié le 13/12/2017 à 05:22
Jean-Louis Grinda était accompagné de ses co-listiers, donc Eric Battaglia, plus particulièrement en charge de la culture.

Jean-Louis Grinda était accompagné de ses co-listiers, donc Eric Battaglia, plus particulièrement en charge de la culture. Jean-François Ottonello

Union monégasque joue la carte des idées

Environnement, culture et patrimoine, pouvoir d'achat, et logement… Jean-Louis Grinda a exposé quelques-unes de ses propositions, lundi soir, devant une quarantaine de soutiens très impliqués

Jean-Louis Grinda se présente volontiers comme le candidat « des idées ». Pour lui, les campagnes, c'est fait pour faire des propositions, pour innover. Ainsi, il n'a pas hésité à revenir sur sa proposition de construire des logements domaniaux à la place du stade Louis-II : « Je comprends qu'elle fasse réagir. Mais nous serions fous de ne pas aborder le sujet. Nous sommes un pays en pénurie de logement, avec un grand espace en ville, utilisé une vingtaine de jours dans l'année à peine, alors qu'on ne sait pas où loger nos enfants, et on ne devrait même pas se poser la question ? »

D'après le candidat, c'est un millier de logements que l'on pourrait construire en lieu et place de...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct