“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Ces pires pollutions marines qui ont touché les côtes du Var et de la Côte d'Azu...

PHOTOS & VIDÉO. Une pollution aux boulettes de pétrole touche des plages du Var

Ces étudiants azuréens conçoivent une appli pour réduire le gaspillage alimentai...

Une grosse vague a déferlé sur Villegailhenc, laissant derrière elle plusieurs victimes et un village littéralement coupé en deux par la destruction du pont routier principal.

L'Aude dévastée par des crues mortelles

Pourquoi la climatisation risque de devenir un problème sur la Côte d'Azur

Une route solaire fournit de l'électricité à Fontvieille

Mis à jour le 20/12/2017 à 05:17 Publié le 20/12/2017 à 05:17
Un panneau retranscrit en direct la production électrique journalière ou cumulée.

Un panneau retranscrit en direct la production électrique journalière ou cumulée. Cyril Dodergny

Une route solaire fournit de l'électricité à Fontvieille

Désireux d'accentuer son offre d'énergies renouvelables, le gouvernement teste un dispositif novateur au pied de la Roseraie Princesse-Grace où un tournesol énergétique a aussi été implanté

Depuis quinze jours, un drôle de revêtement habille le bitume devant le parking « Quartier de la mer » à Fontvieille. Drapée de 50 m2 de dalles photovoltaïques, une portion de l'avenue des Papalins est devenue la première « route solaire de la Principauté ». L'énergie produite grâce au soleil, de l'ordre de 5 000 kWh par an et d'une puissance de 6 kW crête, est directement réinjectée dans le réseau de la Smeg. Une expérimentation qui laisse entrevoir de belles perspectives en terme d'autonomie énergétique des équipements publics voire, à terme, d'habitations.

« Pour l'instant, on réinjecte à la Smeg, mais on pourrait très bien réinjecter dans l'éclairage public de la Roseraie Princesse-Grace. Il est en revanche trop tôt pour le faire sur la voirie car on ne peut pas se permettre un trou noir », précise Jean-Marc Bardy, chef de la section Concessions à la Direction de l'Aménagement urbain.

Cette dernière a accepté de contribuer à la phase de test du procédé Wattway, breveté par l'entreprise de travaux publics Colas et faisant déjà l'objet d'une vingtaine d'implantations dans le...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct