“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Une fausse pollution par hydrocarbures pour les 40 ans de l'Accord Ramoge

Mis à jour le 24/03/2016 à 05:08 Publié le 24/03/2016 à 05:08
Les 26 et 27 avril, une collision entre deux navires sera simulée au large de la Principauté.

Les 26 et 27 avril, une collision entre deux navires sera simulée au large de la Principauté. Photo DR

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Une fausse pollution par hydrocarbures pour les 40 ans de l'Accord Ramoge

Créé en 1976, l'Accord Ramoge, signé par la Principauté, la France et l'Italie, mène des actions en faveur de la protection et la préservation du milieu marin.

Créé en 1976, l'Accord Ramoge, signé par la Principauté, la France et l'Italie, mène des actions en faveur de la protection et la préservation du milieu marin. Il s'est inscrit dès l'origine comme une application sous-régionale de la Convention de Barcelone, constituant une Zone pilote de prévention et de lutte contre la pollution du milieu marin.

Quarante ans plus tard, Ramoge se positionne toujours comme une zone pilote et demeure une spécificité méditerranéenne. L'Accord s'articule principalement autour de deux axes : la lutte contre la pollution avec son volet opérationnel en lien avec la préfecture maritime de la Méditerranée, la Guardia Costiera et les autorités monégasques compétentes ; la préservation de la biodiversité grâce à son groupe de travail qui coordonne des actions de gestion intégrée des zones côtières.

Pour célébrer le 40e anniversaire de l'accord, plusieurs événements seront organisés au cours de l'année 2016. Dans un premier temps, les mardi 26 et mercredi 27 avril, avec la mise à l'honneur du volet opérationnel en matière de coopération contre la pollution marine et l'organisation d'un exercice Ramogepol, simulant une pollution par hydrocarbures dans les eaux monégasques. Le scénario s'appuie sur une collision fictive au large de la Principauté, entre deux navires, occasionnant un déversement d'hydrocarbures. Celui-ci sera simulé par de l'écorce de riz. Le plan Ramogepol sera alors activé de manière à solliciter les moyens aéronautiques des pays parties, pour un traitement opérationnel.

Ces exercices Ramogepol, organisés régulièrement, éprouvent l'efficacité de l'interopérabilité des moyens nautiques français, italiens et monégasques. Ils permettent, en outre, de vérifier systématiquement la pertinence du plan Ramogepol.

Dans un deuxième temps, le mardi 20 septembre, une conférence sur les travaux menés par l'Accord depuis quarante ans pour la préservation de la biodiversité sera organisée au Musée océanographique. Les résultats de la campagne d'exploration scientifique menée à l'été 2015 dans des zones profondes, jusque-là inexplorées, des trois pays de l'Accord, y sera présentée.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.