Un partenariat pour accélérer l’action climatique à Monaco

En s’associant, la Fondation Prince Albert II, UBS Monaco et UBS Optimus Foundation Europe entendent agir sur la protection d’écosystèmes marins, notamment le sanctuaire Pelagos.

Article réservé aux abonnés
La rédaction Publié le 06/10/2022 à 12:00, mis à jour le 06/10/2022 à 13:52
L’accord a été signé sous le regard du souverain. Photo FPA2

UBS Optimus Foundation Europe, UBS Monaco et la fondation Prince Albert II de Monaco viennent de signer un accord de partenariat afin d’accroître les actions menées en faveur de l’atténuation et l’adaptation au climat grâce à la protection des écosystèmes côtiers et marins en Méditerranée. L’accord a été signé sous le regard du souverain, le 29 septembre dernier.

Les projets soutenus dans le cadre de ce partenariat seront consacrés à la restauration des écosystèmes côtiers ainsi qu’au développement et au financement d’aires marines protégées et de zones interdites à la pêche. Une attention particulière sera accordée à la protection des mammifères marins et à la conservation de la biodiversité, mais aussi à l’engagement des communautés côtières. Pour Olivier Wenden, vice-président et administrateur délégué de la Fondation Prince Albert II, l’accord devrait "accélérer la collaboration et amplifier les solutions pour une meilleure préservation des espèces et des écosystèmes marins. C’est essentiel pour faire face à la problématique du changement climatique. C’est pourquoi ce soutien prend tout son sens pour nous, dans notre mission de faire progresser la santé de l’océan et de la planète."

Deux millions d’euros par an injectés

La collaboration débutera dans le cadre de l’initiative Pelagos. Pour atteindre cet objectif et créer une fenêtre de financement dédiée aux projets axés sur le climat, UBS Optimus Foundation et la Fondation Prince Albert II de Monaco s’engagent à verser chacune un million d’euros pour soutenir des projets menés par la société civile pour protéger les mammifères marins dans le sanctuaire Pelagos et promouvoir cette zone emblématique de la Méditerranée.

 

Une action de conservation qui entrera également dans le portefeuille de projets durables proposés par UBS Optimus Foundation Europe à ses clients. "Ensemble, nous pouvons avoir un impact positif plus important sur l’environnement et, pour soutenir cet objectif essentiel, UBS s’est engagée à ajouter un minimum de 10 % à tous les dons des clients et des employés", précise Alejandro Velez, UBS Country Head Monaco, l’un des plus importants gestionnaires de patrimoine sur le marché monégasque.

UBS Optimus Foundation Europe est une structure, quant à elle, à l’avant-garde des outils novateurs permettant de répondre à certains des problèmes sociaux et environnementaux les plus urgents en testant et mettant à l’épreuve de nouveaux outils en faveur de l’éducation, de la santé, de l’environnement et de la protection de l’enfance, tels que le financement basé sur les résultats et le financement mixte.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.