“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Un nouveau bateau pour les pirates de Pierre Frolla

Mis à jour le 24/07/2018 à 05:14 Publié le 24/07/2018 à 05:14

Un nouveau bateau pour les pirates de Pierre Frolla

Le catamaran « Pirates des Abysses » emmène les enfants de l'École Bleue découvrir les joies de la plongée et de l'apnée lors de journées entières désormais. Pirates, à l'abordage !

Moi, pirate des abysses, je promets, à partir de ce jour, de protéger la nature à mes risques et périls. D'économiser l'eau douce, de trier mes déchets, d'empêcher la pollution, de sauver les tortues, les baleines et les requins ! Vive la nature ! Vive les pirates ! ». Debout sur le catamaran « Pirates des Abysses », main droite sur le cœur et face à la mer, les trente-deux enfants en stage à l'École Bleue de Pierre Frolla, répètent en chœur ces mots dictés par le champion d'apnée.

Après un briefing à la fois sérieux et ponctué de petites blagues à 8 h 30 ce lundi matin, les moussaillons ont enfilé leurs tenues de plongées et embarqué à bord du tout nouveau bateau du club.

Aux couleurs de Monaco

Arrivé le 13 juillet du chantier de l'Alumarine à Nantes, avec un petit mois de retard, le « Pirates des Abysses » entame sa deuxième semaine de service.

Imaginé et dessiné par Pierre Frolla et le cabinet Pierre Delion, ce catamaran blanc, rouge et noir, aux couleurs de Monaco et des pirates, tient son nom de l'équipe d'apnée du champion : « En 2002, quand j'ai créé l'École Bleue, on a tiré de ce concept un code moral et des valeurs de la mer, empruntées aux valeurs terriennes. On a donc proposé aux enfants de devenir des petits pirates », détaille Pierre Frolla.

Et les petits pirates se sont bien amusés ! Après vingt minutes de navigation, les enfants se répartissent en plusieurs ateliers, encadrés chacun par un ou plusieurs moniteurs.

Plongée, randonnée palmée, sauvetage aquatique, saut et matelotage… Tous, de 8 à 18 ans, expérimentent plusieurs de ces disciplines auprès de moniteurs attentifs. Seule l'apnée est réservée aux plus de treize ans.

Lorsqu'Anaëlle, 10 ans, revient de son premier cours avec Monsieur Mèche, elle est ravie : « C'était trop beau ! J'ai vu deux étoiles de mer, des oursins, plein d'algues et des petits poissons violets ! »

Pas le temps de s'ennuyer sur le « Pirates des Abysses ».

Pilote à bord !

Alors que certains sont en cours de plongée et que d'autres sortent leur repas et vont profiter du soleil à l'avant du bateau, quelques petits pirates apprennent à faire des nœuds de huit et de cabestan auprès de « Captain Baba » (Franck, le capitaine du bateau).

Charles Leclerc, pilote de Formule 1 monégasque et son ami Alex, sont eux aussi de la partie. Ils viennent pour une formation à la plongée express auprès de Pierre Frolla. « Nous partons en vacances à Bali bientôt et on aimerait bien plonger là-bas » explique Charles. Un premier plongeon ce matin, qui s'est « super bien passé », avant d'enchaîner avec un second l'après-midi.

« Un vrai lieu de vie »

Raphaël, 11 ans, fait ce stage pour la troisième fois et est toujours aussi enthousiaste : « L'année dernière, j'ai vu un barracuda ! ». L'année dernière, justement, le catamaran n'était pas là. Ce qui change beaucoup de choses selon Pierre Frolla : « Avant, on utilisait les semi-rigides qui ont leurs limites en termes de fonctionnalité et d'espace. Ils ont une capacité d'accueil de 24 personnes contrairement à 40 sur celui-là.

Pierre Frolla ajoute : « Et puis on ne pouvait faire que des demi-journées. Alors que là, c'est un vrai lieu de vie. On voulait offrir aux enfants une vraie aventure de pirate des abysses avec un bateau qui puisse protéger les plongeurs. Un bateau très fonctionnel et très solide pour pouvoir faire de la plongée toute l'année ». Un changement qui permet aux enfants de progresser plus rapidement.

Eleonora, 13 ans, est heureuse car elle a battu son record d'apnée : « J'ai réussi à rester une minute dans l'eau alors qu'avant je ne restais que 45 secondes. » Et les parents sont ravis.

Comme Virginie, dont le fils vient pour la première fois au club : « C'est lui qui a demandé à venir car son frère l'avait fait l'année dernière. Mais c'était un concept différent puisqu'il ne faisait pas la journée complète. Donc il y avait un peu de frustration à la fin de la semaine, il avait envie d'en faire plus. Cette année, c'est encore plus poussé ».

Victime de son succès, le club est complet en juillet et août, même si Pierre Frolla estime que l'on peut toujours s'arranger pour trouver un peu de place pour un enfant.

La journée à bord du « Pirates des Abysses » est en tout cas passée bien vite ! Il est déjà l'heure de rentrer à Monaco, en musique, et dans la bonne humeur.

Pour 490 euros la semaine, matériel inclus, les enfants repartent avec un diplôme et des souvenirs plein la tête. « La plongée, c'est ce que j'ai préféré, parce que j'ai pu voir plein de choses. C'est comme un autre monde pour moi ! » sourit Allegra, des étoiles (de mer) plein les yeux.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.