“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Un cargo s'échoue à l'entrée des bouches de Bonifacio

Mis à jour le 13/10/2019 à 12:32 Publié le 13/10/2019 à 10:33
Pour l’heure, le bâtiment, posé sur le fond, n’a pas de gîte et aucune pollution n’est constatée.

Pour l’heure, le bâtiment, posé sur le fond, n’a pas de gîte et aucune pollution n’est constatée. Photo Marine nationale

Un cargo s'échoue à l'entrée des bouches de Bonifacio

Ce dimanche 13 octobre, à 3 heures, un cargo, un navire d’environ 90 mètres de long avec sept personnes à son bord, s’est échoué à l'entrée des bouches de Bonifacio, au lieu-dit "Cala Longa".

Le Rhodanus devait entrer dans les Bouches de Bonifacio mais n’a pas viré à temps et a poursuivi sa route vers la côte en dépit des appels répétés du Centre Régional Opérationnel de Surveillance et de Sauvetage (CROSS) en Corse, du sémaphore de Pertusato et la station italienne Maddalena pendant près de 50 minutes.

Cet échouement intervient moins d'un an après une collision qui avait entraîné une pollution affectant les côtes varoises.

>> RELIRE. La collision au large de la Corse due à une "rocambolesque" série d'erreurs humaines

Sur zone, de nombreux moyens ont été déployés dont la vedette SNS 063 de la SNSM, le patrouilleur italien CP306 et le patrouilleur côtier de gendarmerie maritime La Jonquille et un hélicoptère PUMA de l’Armée de l’air. Le bâtiment militaire français Lapérouse rejoint également les lieux.

Pour l’heure, le bâtiment, posé sur le fond, n’a pas de gîte et aucune pollution n’est constatée. Toutefois, par principe de précaution, des moyens de lutte antipollution, le remorqueur d’intervention, d’assistance et de sauvetage Abeille Flandre et le bâtiment de soutien, d’assistance et de dépollution Jason, appareillent de Toulon et des moyens italiens sont également sollicités.

La situation est suivie en coordination avec les autorités italiennes et les autorités terrestres (dont la préfecture de Corse du Sud).

La préfecture maritime a mis en demeure le navire et a émis un arrêté interdisant la navigation et toutes activités nautiques dans un rayon de 1000 yards (mètres) autour du cargo.

Les gendarmes maritimes sont à bord du navire. En supplément des moyens déjà dépêchés sur zone, un avion Falcon 50 de la Marine nationale a rejoint les lieux et une équipe d’évaluation et d’intervention (EEI) de la Marine nationale a décollé de Toulon pour effectuer les premières estimations sur place.

Il est demandé à tous les usagers de la Mer de bien respecter l’arrêté d’interdiction de navigation et de rester à plus de 1000 yards (mètres) du navire.

Pour l’heure, le bâtiment, posé sur le fond, n’a pas de gîte et aucune pollution n’est constatée.
Pour l’heure, le bâtiment, posé sur le fond, n’a pas de gîte et aucune pollution n’est constatée. Photo SNSM Bonifacio

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.