Rubriques




Se connecter à

Un américain inculpé pour avoir déclenché un incendie en voulant brûler une araignée

Un Américain de 26 ans a été inculpé pour avoir déclenché un incendie de forêt en essayant de tuer une araignée avec un briquet dans l'Etat de l'Utah.

La rédaction Publié le 04/08/2022 à 16:07, mis à jour le 04/08/2022 à 16:07
Le jeune homme a indiqué avoir voulu "brûler" une araignée. Photo Twitter Utah wild fire

C'est une affaire assez peu commune, finalement mais qui nous rappelle que certains sont capables de tirer sur des ouragans pour les arrêter... Un Américain de 26 ans a été inculpé pour avoir déclenché un incendie de forêt en essayant de tuer une araignée avec un briquet dans l'Etat de l'Utah.

Cory Allan Martin a été arrêté lundi 1er août en fin d'après-midi par la police à l'endroit d'où l'incendie était parti, près de Springville, une heure au sud de Salt Lake City, dans cet Etat de l'Ouest américain. Il a été reconnu coupable d'avoir déclenché un incendie par négligence, possession de cannabis et de matériel visant à consommer du cannabis.

25 hectares de bois brûlés 

Il a expliqué aux agents avoir "essayé de tuer une araignée avec un briquet et ainsi avoir provoqué un incendie", explique le bureau du shérif du comté d'Utah sur Facebook, suscitant la consternation des internautes. "Brûler une araignée en Utah... en montagne... en juillet... pendant une période de sécheresse", s'est indigné l'un d'eux, exprimant sa stupéfaction à l'aide d'un émoji représentant une personne se frappant le visage de la paume.

 

Placé en garde à vue, le jeune homme a été libéré plus tard dans la soirée après versement d'une caution de 1.950 dollars, indiquent les services du shérif. Le feu a brûlé près de 25 hectares de bois de la base au sommet d'une montagne, ont expliqué sur Twitter les pompiers de l'Utah, qui ont dû mobiliser deux équipes et un hélicoptère pour contenir l'incendie. La découverte de cannabis sur Cory Allan Martin a alimenté les soupçons des internautes.

"Sérieusement, c'est un mauvais mensonge. J'ai une idée assez précise de ce qu'il faisait avec ce briquet", a suggéré l'une d'entre eux sur la page Facebook du bureau du shérif, laissant entendre qu'il avait allumé l'incendie par mégarde en voulant fumer un joint. "Nous n'avons pas pu prouver ce à quoi vous pensez", lui a répondu le sergent Spencer Cannon.

Offre numérique MM+

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.