“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Très fier de la Fondation Albert II

Mis à jour le 30/11/2015 à 18:27 Publié le 30/11/2015 à 18:27
« Il y a encore beaucoup de choses à faire, notamment dans le traitement des déchets, peut-être faire autre chose que l'incinération. »

« Il y a encore beaucoup de choses à faire, notamment dans le traitement des déchets, peut-être faire autre chose que l'incinération. » Cyril Dodergny

Monaco-matin, source d'infos de qualité

Très fier de la Fondation Albert II

Le prince Albert II est arrivé dès hier après-midi à Paris, avant le démarrage officiel de la COP21 aujourd'hui au Bourget.

Le prince Albert II est arrivé dès hier après-midi à Paris, avant le démarrage officiel de la COP21 aujourd'hui au Bourget.

Il s'est rendu directement sur le pont Alexandre-III où est accostée la goélette océanographique Tara, ce voilier polaire soutenu par la Fondation prince Albert II de Monaco. Le souverain, proche de l'équipage a tenu ensuite à visiter l'exposition de 600 m2 sur le quai d'amarrage, intitulée «L'océan au 21e siècle».

Le prince Albert II prendra la parole aujourd'hui, tout comme les 149 autres chefs d'État et de gouvernements attendus pour la cérémonie d'ouverture très protocolaire. Un temps fort politique inédit pour ouvrir cette conférence onusienne. Les allocutions débuteront à midi et se feront selon l'ordre protocolaire et l'ordre de réception des réponses à l'invitation. Le souverain est prévu dans les dix premiers.

Quelles sont les mesures emblématiques de votre implication ?

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.