“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Tout au fond de nos

Mis à jour le 17/04/2016 à 05:07 Publié le 17/04/2016 à 05:07
La loi française n'interdit pas de faire les poubelles, lorsqu'elles sont sur la voie publique. Un déchet est considéré comme «res nullius» et n'appartient à personne.

La loi française n'interdit pas de faire les poubelles, lorsqu'elles sont sur la voie publique. Un déchet est considéré comme «res nullius» et n'appartient à personne. Franck Fernandes

Tout au fond de nos

Des glaneurs du centre-ville aux grandes surfaces périphériques, chacun agit contre le gaspillage alimentaire dont les gros chiffres scandalisent. Une loi vient d'être votée

Ses mains plongent et replongent dans la benne. Ressortent noircies et pleines. « Lui, il ose. » Un murmure admiratif. Lui, c'est Samuel, 35 ans. Des cheveux un peu longs enroulés dans un turban, une parka orange, un accent de Toulouse et un vélo. Au moins une fois par semaine, il l'enfourche pour aller faire ses provisions. Avec lui, ils sont toujours deux. Vincent et Guillaume. Il se défend en rigolant de les avoir « initiés », eux disent le contraire. « Il sait choisir les yaourts, les presser, tâter les fruits, les légumes. » Samuel reconnaît simplement: « Je suis fils de paysan. Donc on va dire que je connais la valeur des produits. Je sais quel est le travail derrière un morceau de pain. »

« Par nécessité »

Il est 21 heures, sur le trottoir devant cette moyenne surface en centre-ville de Nice. Les employés baissent le rideau de fer sans un regard pour les trois hommes qui s'arrêtent devant les poubelles du magasin. « Si on ne passe pas avant 22 heures, c'est enlevé....

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct