“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Recharger son portable en pédalant, c'est possible en gare de Monaco

Mis à jour le 15/09/2017 à 05:21 Publié le 15/09/2017 à 05:21
Marie-Pierre Gramaglia, conseiller de gouvernement-ministre de l'Équipement, a étrenné la borne de recharges entourée de Valérie Davenet, directeur de l'Environnement ; Séverine Canis-Froidefond, directeur de la Prospective, de l'Urbanisme et de la Mobilité, Patrick Dubief, chef de gare ; Nicolas Bonnet et Vincent Gaglio de la Direction de l'Environnement.

Marie-Pierre Gramaglia, conseiller de gouvernement-ministre de l'Équipement, a étrenné la borne de recharges entourée de Valérie Davenet, directeur de l'Environnement ; Séverine Canis-Froidefond, directeur de la Prospective, de l'Urbanisme et de la Mobilité, Patrick Dubief, chef de gare ; Nic... Dir.Com.

Recharger son portable en pédalant, c'est possible en gare de Monaco

Marie-Pierre Gramaglia, conseiller de gouvernement ministre de l'Équipement, de l'Environnement et de l'Urbanisme, a inauguré lundi la borne « WeBike » permettant de recharger son appareil portable en pédalant, installée par la Direction de l'Environnement à la gare de Monaco.

Marie-Pierre Gramaglia, conseiller de gouvernement ministre de l'Équipement, de l'Environnement et de l'Urbanisme, a inauguré lundi la borne « WeBike » permettant de recharger son appareil portable en pédalant, installée par la Direction de l'Environnement à la gare de Monaco.

Composée de trois emplacements disposant de sièges confortables, la borne écologique « WeBike » permet de recharger la batterie de son téléphone portable, son ordinateur ou sa tablette à la force des mollets.

Un anneau composé de LEDs sert d'affichage interactif et donne le niveau correspondant à la puissance délivrée par l'utilisateur. Dès que cette puissance est suffisante, les LEDs passent dans le vert et l'alimentation électrique est alors disponible pour recharger/alimenter vos appareils portatifs.

Dès le premier coup de pédale, le vélo fournit du courant électrique en exploitant l'énergie cinétique grâce à une dynamo, ce qui équivaut à peu près à un branchement sur secteur.

S'agissant des téléphones portables, le temps de recharge en pédalant est équivalent à celui d'un chargeur électrique classique. En moyenne, pédaler dix minutes à une allure tranquille permet de recharger 10 à 15 % de la batterie.

« Cette initiative de la Direction de l'Environnement s'inscrit dans la démarche écoresponsable du gouvernement et a pour ambition de sensibiliser le public aux énergies alternatives », a souligné Marie-Pierre Gramaglia, en ajoutant « j'encourage les acteurs de la Principauté dans les entreprises, dans d'autres espaces ouverts au public à développer des initiatives similaires ».


La suite du direct