“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

  • Et si vous vous abonniez ?

    Au quotidien, où que vous soyez, consultez le journal complet en ligne, dès 6h du matin.

    Abonnez-vous

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Raout printanier au Château pour la fête des mères

Mis à jour le 01/06/2017 à 05:17 Publié le 01/06/2017 à 05:17
Le CCAS de la ville a célébré les mamans dans les jardins du Château des Terrasses.
Monaco-Matin, source d'infos de qualité

Raout printanier au Château pour la fête des mères

Pendant que Monaco célébrait comme il se doit le sport automobile, à Cap-d'Ail aussi on faisait la fête.

Pendant que Monaco célébrait comme il se doit le sport automobile, à Cap-d'Ail aussi on faisait la fête. Peut-être pas avec une telle foule, mais certainement avec autant d'enthousiasme et surtout un bilan carbone bien moindre.

L'organisateur de ces festivités qui ont retenti jusqu'à la plage Mala, c'était le CCAS de la ville qui organisait dans les jardins du Château des Terrasses un raout printanier pour célébrer la fête des mamans. À l'ombre des grands pins, 120 personnes ont répondu présents à l'invitation, tous privilégiés par les années, retraités de plus ou moins longue date prêts à céder à l'appel de la danse et des rythmes d'hier et d'aujourd'hui.

Sous les tentes dressées pour l'occasion, un déjeuner a été servi avant l'ouverture du bal sur le parquet monté devant les grands escaliers de la demeure historique. Les mamans - car c'est elle que l'on fêtait - ont reçu en cadeau une orchidée et un petit bijou. Les messieurs, quant à eux, ont joué leur rôle de chevalier servant en faisant danser ces dames.

Une belle après-midi festive à souhait qui prouve que l'âge n'empêche pas de s'amuser, bien au contraire.

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.