“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Près de 1 300 véhicules électriques et hybrides roulent à Monaco

Mis à jour le 18/06/2016 à 05:07 Publié le 18/06/2016 à 05:07
Je découvre la nouvelle offre abonnés

Près de 1 300 véhicules électriques et hybrides roulent à Monaco

Le ministre d'État Serge Telle, Bernard Fautrier, vice-président de la Fondation Prince Albert II de Monaco, et les membres du gouvernement ont présenté jeudi matin les véhicules zéro émission mis à leur disposition par l'administration dans le cadre de la politique gouvernementale de développement durable.

Le ministre d'État Serge Telle, Bernard Fautrier, vice-président de la Fondation Prince Albert II de Monaco, et les membres du gouvernement ont présenté jeudi matin les véhicules zéro émission mis à leur disposition par l'administration dans le cadre de la politique gouvernementale de développement durable.

Aujourd'hui, près de 1 300 véhicules électriques et hybrides circulent en Principauté, soit 3 % de la totalité du parc automobile, ce qui constitue un record en Europe. Il est à noter que le marché du véhicule électrique neuf ne pèse toujours que 0,5 % du marché automobile européen.

L'acquisition de véhicules propres est encouragée à Monaco pour les particuliers qui peuvent bénéficier d'une subvention de 30 % du prix d'achat TTC (hors option et plafonnée à 9 000 euros). S'inscrivent également dans cette politique des avantages tels que la gratuité de recharge sur les bornes de parkings publics et sur la voie publique, un accès au stationnement gratuit dans les rues de Monaco et la gratuité de l'estampille annuelle.

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.