“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Pierre Rabhi : un paysan en terres monégasques

Mis à jour le 03/11/2018 à 05:09 Publié le 03/11/2018 à 05:09
Pierre Rabhi quittera son jardin ardéchois pour donner des conférences et débattre avec les enfants de Monaco puis le public, à l'Espace Léo-Ferré.

Pierre Rabhi quittera son jardin ardéchois pour donner des conférences et débattre avec les enfants de Monaco puis le public, à l'Espace Léo-Ferré. Patrick Lazic

Pierre Rabhi : un paysan en terres monégasques

Le philosophe est invité à débattre avec les enfants puis le grand public, le 8 novembre. Une occasion exceptionnelle de rencontrer le fondateur du mouvement Colibris

On doit apprendre aux plus petits qu'ils doivent respecter la vie s'ils veulent vivre. L'écologie ne devrait pas être un parti politique. C'est une conscience. » Hier au micro de France Inter il y a tout juste un an, mais aussi au travers de ses livres, Pierre Rabhi ne cesse de délivrer son message depuis plus de cinquante ans et entend mobiliser notamment les plus jeunes. C'est dans cette perspective que le paysan-philosophe s'adressera aux enfants, le jeudi 8 novembre, invité par la Direction de l'Éducation Nationale, de la Jeunesse et des Sports, la mairie de Monaco et avec le soutien de la Fondation Prince Albert II de Monaco. Et à 19 h 30, le public pourra l'écouter à l'Espace Léo-Ferré de Fontvieille.

Une première à Monaco

Pas sûr que Pierre Rabhi trouve à Monaco son jardin merveilleux. Mais dans un pays incarné par un chef d'État très engagé par la cause environnementale, sa présence - une première à Monaco - crée déjà l'engouement du public.

Paysan, écrivain et penseur français d'origine algérienne, Pierre Rabhi est l'un des pionniers de l'agriculture écologique en France. Depuis plus de cinquante ans, il défend un mode de société plus respectueux des hommes et de la terre, en soutenant le développement de pratiques agricoles accessibles à tous, tout en préservant les patrimoines nourriciers.

Il a été à l'origine de nombreuses structures : l'association Terre & Humanisme, le centre agroécologique Les Amanins, le Mouvement Colibris ou encore le Fonds de Dotation Pierre Rabhi. Il a publié plus d'une vingtaine d'ouvrages dont : Vers la sobriété heureuse ; Pierre Rabhi, semeur d'espoirs - entretien avec Olivier Le Naire - ou encore L'Agroécologie, une éthique de vie (Actes Sud) et La puissance de la modération (Éditions Hozhoni).

Bénéficiant depuis des décennies de l'écoute sage du plus large public sans essuyer la moindre critique, Pierre Rabhi a fait l'objet, en août dernier, d'un très long article de Jean-Baptiste Malet paru dans Le Monde diplomatique. Le journaliste dénonce, entre autres, le marketing qui entoure le phénomène Rabhi.

Dans ce contexte qui tend à entacher l'image du philosophe, il devient utile de rappeler que 50 % de la recette des entrées de la conférence destinée au public (15 euros par personne), seront reversés aux Fonds de Dotation Pierre Rabhi et à l'Association Monacology.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct