“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

PHOTOS. Explorations de Monaco: première mission réussie en Macaronésie

Mis à jour le 09/10/2017 à 17:44 Publié le 09/10/2017 à 17:38
Le prince Albert II aux commandes du Yersin lors de la traversée entre Madère et les îles Desertas.

Le prince Albert II aux commandes du Yersin lors de la traversée entre Madère et les îles Desertas. Photo Explorations de Monaco

PHOTOS. Explorations de Monaco: première mission réussie en Macaronésie

La première mission des Explorations de Monaco vient tout juste de se terminer. Pierre Gilles, le patron de cette expédition scientifique menée pendant 53 jours en Macaronésie, cette région de l'Atlantique qui comprend notamment Madère et le Cabo Verde, est rentré à Monaco, des images plein la tête.

Pour lui, l'objectif est totalement rempli. "Nous avons validé le concept d'explorations scientifiques menées par des équipes de Monaco sur le Yersin. Ce bateau et ses équipements sont adaptés pour un travail scientifique sur trois ans. L'outil est à la hauteur de nos espérances."

Le chef de cette première mission est également "épaté de constater l'importance, pour les scientifiques locaux, de l'apport des Explorations de Monaco". "Nous leur avons permis de réaliser des études qu'ils n'auraient pas pu faire sans nous."

Après un mois passé à Madère, le Yersin a navigué du 15 septembre au 2 octobre dans les eaux du Cabo Verde (l'ex-Cap-Vert). Voici quelques images de cette aventure dans cet archipel de l'Atlantique, à laquelle le prince Albert II a participé.

Le prince Albert II et Raquel Vasconcelos.
Le prince Albert II et Raquel Vasconcelos. Photo Explorations de Monaco

Le prince Albert II et Raquel Vasconcelos, de l'Université de Porto, en approche sur l'île de Branco, où une étude sur les lézards a été menée.

Le souverain et le président du Cabo Verde, Jorge Carlos Fonseca.
Le souverain et le président du Cabo Verde, Jorge Carlos Fonseca. Photo Explorations de Monaco

Le souverain a fait visiter le Yersin au président du Cabo Verde, Jorge Carlos Fonseca.

Voici une espèce de lézard que les scientifiques pensent aujourd'hui disparue, le scinque géant.
Voici une espèce de lézard que les scientifiques pensent aujourd'hui disparue, le scinque géant. Photo Explorations de Monaco

Il y a plus d'un siècle, le prince Albert Ier avait ramené du Cap-Vert une espèce de lézard que les scientifiques pensent aujourd'hui disparue, le scinque géant. L'un des cinq exemplaires conservés à l'Institut océanographique de Monaco a été offert au président du Cabo Verde.

Les scientifiques  monégasques sur l'île de Branco.
Les scientifiques monégasques sur l'île de Branco. Photo Explorations de Monaco

 Pendant trois jours, les scientifiques monégasques et locaux ont étudié les lézards sur l'île de Branco.

Raquel Vasconcelos, son assistant et Robert Calcagno sur l’île de Branco.
Raquel Vasconcelos, son assistant et Robert Calcagno sur l’île de Branco. Photo Explorations de Monaco

Raquel Vasconcelos, son assistant et Robert Calcagno sur l’île de Branco. Dix caméras miniatures ont été installées afin d'étudier le lézard endémique présent sur cette île, la tarente géante.

Une rencontre entre toutes les ONG qui agissent en faveur de la tortue caouanne.
Une rencontre entre toutes les ONG qui agissent en faveur de la tortue caouanne. Photo Explorations de Monaco

Sur l'île de Boa Vista, l'équipe des Explorations de Monaco a financé une rencontre entre toutes les ONG qui agissent en faveur de la tortue caouanne, ainsi que la réédition d'un guide de sensibilisation à la préservation de cette espèce, que le prince Albert II a remis aux écoliers.

Lors d'une opération conjointe
Lors d'une opération conjointe Photo Explorations de Monaco avec l'ONG MarAlliance.

Au sud-est de l'île de Boa Vista, les scientifiques monégasques ont participé à une opération conjointe avec l'ONG MarAlliance, qui a consisté à taguer des requins et des raies manta.


La suite du direct