“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

  • Et si vous vous abonniez ?

    Au quotidien, où que vous soyez, consultez le journal complet en ligne, dès 6h du matin.

    Abonnez-vous

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Pendant une semaine, Monacology sensibilise les petits monégasques à l'environnement

Mis à jour le 06/06/2017 à 11:18 Publié le 06/06/2017 à 05:17
Plutôt que des conférences rébarbatives, Monacology est organisé sous forme d'ateliers pratiques, de jeux et de visites exclusives.

Plutôt que des conférences rébarbatives, Monacology est organisé sous forme d'ateliers pratiques, de jeux et de visites exclusives. Photo Michael Alesi

Je découvre la nouvelle offre abonnés

Pendant une semaine, Monacology sensibilise les petits monégasques à l'environnement

Au lendemain de la Journée mondiale de l'environnement, le Stars'N'Bars et Olivier Arnoult sensibilisent, dès aujourd'hui, le jeune public aux Objectifs de développement durable

"Les enfants sont très sensibles à la question de l'environnement. Ça prend vraiment bien. Et parfois, les parents sont embêtés parce que les enfants les forcent à prendre de bonnes habitudes", s'amuse Kate Powers, patronne de l'emblématique Stars'N'Bars de Monaco, qu'elle dirige avec Didier Rubiolo.

Des bonnes habitudes qu'ils prennent dans le petit village de chalets, qui s'installe chaque année devant le restaurant, et qui est prêt à accueillir, dès aujourd'hui, les futurs écolos monégasques. "

Au début [en 2004, ndlr], c'était pour tous les publics, et on a vu que c'était avec les enfants que ça marchait le mieux. Alors on a sollicité l'Éducation nationale monégasque, qui est devenue notre premier partenaire", confie-t-elle.

Cette nouvelle édition est plus particulièrement placée sous le signe des Objectifs de développement durable de l'ONU (ODD, voir ci-dessous), l'égalité des sexes et les inégalités en général. "Si on résume, on essaie de ramener tous les gens qui s'occupent de l'environnement. Et on ne peut pas parler d'environnement sans s'occuper des gens", complète Olivier Arnoult, co-organisateur de l'événement.

Ateliers, visites, et expositions

Et pour intéresser au maximum les petites têtes blondes, il n'y a pas trente-six solutions : la pratique. Une foule d'ateliers permettra d'apprendre, en s'amusant. Le Cestmed, par exemple, expliquera les soins à apporter aux tortues, grâce à des peluches. La Croix-rouge monégasque permettra aux enfants de découvrir les ODD à travers un jeu qui met en exergue les inégalités dans le monde et les problèmes auxquelles les populations font face en fonction de leur richesse.

Dans le même ordre d'idée, l'association allemande Umweltcentrum a amené d'outre-Rhin une station médicale installée dans une remorque autonome en énergie, qui ira ensuite au Malawi, où l'accès à l'énergie est souvent problématique.

Concrétiser les idées

La Direction de l'environnement apprendra aux enfants à fabriquer un emballage pour leur goûter à partir de tissus et de cire d'abeille.

Mais les enfants ne restent pas petits éternellement. Et pour les plus grands, des visites plus pédagogiques seront organisées. À l'Agence internationale de l'énergie atomique, qui n'ouvre jamais ses portes, les jeunes se transformeront en scientifiques en herbe pour partir à la découverte de la vie sous-marine.

Le rôle des coraux, ou des posidonies (au cœur de l'actualité sur le chantier de l'extension) seront au centre des visites de l'Association monégasque de la protection de la nature et du Centre scientifique.

Le but : toujours favoriser la prise de conscience et de bonnes habitudes. Et Kate Powers n'est pas du genre à ne pas faire ce qu'elle promet. C'est d'ailleurs ses propres constatations qui ont donné naissance à l'événement: "J'habitais sur un bateau, et en tant que passionnée de la mer, je ne supportais plus de la voir maltraitée", raconte-t-elle.

Quand elle rencontre Olivier Arnoult, ils décident ensemble de "transformer en concret" ce qu'ils entendent dans les médias. Ainsi, le village de Monacology est 100 % vert : il fonctionne sans raccordement à l'électricité, grâce à des panneaux solaires et des piles à combustibles. "Et pourtant, la SMEG reste un de nos principaux sponsors", s'amuse Olivier Arnoult.

Du concret aussi les jardinières qui bordent la terrasse du Stars'N'Bars, où l'établissement fait pousser ses herbes pour ses sauces.

Du concret, toujours, qu'ils partagent avec les plus jeunes, adultes de demain, qui le transmettent à leur tour aux adultes d'aujourd'hui.

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.