“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Opération plage propre à la Mala

Mis à jour le 10/06/2017 à 05:16 Publié le 10/06/2017 à 05:16
Même les fonds ont été nettoyés grâce à Cap Dive qui prêtait main-forte et matériel à l'opération.

Même les fonds ont été nettoyés grâce à Cap Dive qui prêtait main-forte et matériel à l'opération. O.V.M.

Je découvre la nouvelle offre abonnés

Opération plage propre à la Mala

Jeudi était la Journée mondiale de préservation des océans.

Jeudi était la Journée mondiale de préservation des océans. À cette occasion, Nicolas Fry de la MYBA (Mediterranean Yacht Brokers Association) a décidé de faire un geste pour l'environnement. Usager régulier de la plage Marquet, c'est d'abord à celle-ci qu'il pense pour son action. Il se tourne alors vers la mairie de la ville qui lui annonce que la Marquet sera en travaux. Cyril Debost, de l'école de plongée Cap Dive, qui fait aussi partie du projet, lui propose alors la plage Mala. Ce sera donc la plage Mala, ses abords et ses eaux qui seront nettoyés.

Ainsi, jeudi après-midi, les chanceux qui se faisaient dorer à la Mala ont pu voir passer et repasser des gens armés de sacs poubelles et de gants en plastique ratissant les chemins d'accès à la plage. Assainissant les rochers et - même - la mer grâce aux plongeurs. L'objectif : retirer tout ce qui n'a pas sa place ici et devrait se trouver dans une poubelle.

Malgré quelques « grosses prises », comme un crocodile dégonflé, une vieille friteuse, un morceau de mobilier urbain ou une plaque d'aluminium, la chasse n'aura pas été spectaculaire car, oui, la plage Mala est une plage très propre.

Le fléau des mégots de cigarettes

Le résultat d'un travail constant des équipes municipales qui étaient de la partie ce jeudi mais également grâce au comportement citoyen de ses usagers et, peut-être aussi, grâce aux sources d'eau douce sous-marines qui créent un léger courant vers le large.

À noter toutefois, dans les rochers près du chenal, des plastiques qui se délitent et que les poissons mangent, croyant trouver des algues. Seul gros point noir presque invisible : les mégots de cigarettes cachés dans le sable.

Un fléau malodorant et surtout très polluant qui pourrait être évité puisque l'office du tourisme de la ville distribue gratuitement des cendriers de poche. Cette « journée propre » s'est terminée lorsque le soleil a déserté la Mala, galop d'essai, c'est promis, pour d'autres opérations similaires dans les années à venir.

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.