“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

PHOTOS & VIDÉO. Une pollution aux boulettes de pétrole touche des plages du Var

Ces étudiants azuréens conçoivent une appli pour réduire le gaspillage alimentai...

Une grosse vague a déferlé sur Villegailhenc, laissant derrière elle plusieurs victimes et un village littéralement coupé en deux par la destruction du pont routier principal.

L'Aude dévastée par des crues mortelles

Pourquoi la climatisation risque de devenir un problème sur la Côte d'Azur

Les villes de Nice et Marseille noyées? En 1979, Haroun Tazieff alertait déjà de...

Nu, la série d'après le réchauffement climatique

Mis à jour le 26/07/2018 à 05:19 Publié le 26/07/2018 à 05:19
Surprenant uniforme ! Mais c'est bien la tenue des policiers dans ce monde où la transparence est poussée à son paroxysme.

Surprenant uniforme ! Mais c'est bien la tenue des policiers dans ce monde où la transparence est poussée à son paroxysme. Thomas Balay pour OCS/Capa Drama

Nu, la série d'après le réchauffement climatique

Diffusée sur OCS Go, cette série française se situe dans un futur relativement proche, où la nudité est imposée, et où la population de Monaco a un rôle très surprenant

Qui ne s'est jamais plaint de toujours voir la même chose à la télévision ? Il faut bien le reconnaître, le marché des séries françaises est un peu tiède et ce n'est pas tous les jours qu'un concept nouveau émerge.

Depuis quelques semaines, une nouvelle série au titre aussi surprenant qu'évocateur, est disponible sur la chaîne OCS Go. Signée Olivier Fox, « Nu » est un OVNI télévisuel. Imaginez un peu : l'action se déroule en 2026, et le personnage central se réveille de 8 ans de coma dans un monde où les vêtements sont interdits, pour cause de transparence et de sécurité. Il y a bien évidemment un groupe de réfractaires qui vivent tout habillés dans la...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct