“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Nous travaillons main dans la main, avec le coeur

Mis à jour le 05/11/2018 à 05:06 Publié le 05/11/2018 à 05:05
Les membres du conseil d'administration de Namasté, Marine Berry, Jean-Marc Nowak, Nancy Dotta,  ainsi que Colette Grèves, fondatrice et présidente d'honneur de l'ANA et Fabiola Loffredi.

Nous travaillons main dans la main, avec le coeur

L'association Namasté, présidée par Nancy Dotta, poursuit sa mission philanthropique au Népal. Les bénévoles sensibilisent notamment les locaux à la préservation de leur environnement

Ici, le cœur des gens et la beauté de la nature imposent un respect immense. » Nancy Dotta le sait depuis presque dix ans : à Rigaon (Népal), il n'y a presque rien. Certainement rien que l'essentiel. Mais aussi rien que le roc abrupt de l'Himalaya et les montagnes à perte de vue ponctuées par les cultures de millets en terrassement.

Trois associations sur le terrain

Quelques tâches bleues indiquent les toits de baraquements reconstruits après le séisme du 25 avril 2015, là où il est possible de dégarnir une étroite bande plate pour y installer sa famille. Au Nord-Est du Népal, région la plus pauvre du 25e pays le plus pauvre du monde en terme de PIB, le travail est immense.

C'est là que Monaco Aide et Présence (MAP), présidée par Donatella Campioni ; Namasté, l'association de Nancy Dotta ; et Association Népal Avignon (ANA), fondée par Colette Greves, plantent chaque année leurs tentes. Main dans la main, chacun y érige des projets spécifiques, créant des écoles primaires et secondaires, un dispensaire, un atelier de couture pour les femmes…

L'Etat monégasque impliqué aussi

« L'aide à Rigaon est un bel exemple de collaboration de trois associations qui sont complémentaires, explique Nancy Dotta. Nous travaillons main dans la main, avec le cœur. Le dispensaire du village a été construit par ANA et Namasté contribue régulièrement par de l'équipement et les missions de médecins de Monaco. MAP, qui avait inauguré l'école de Dhuseni en 2008, a financé sa reconstruction. »

Lundi dernier, lors de l'inauguration de l'établissement, MAP était représentée par Nancy Dotta, qui siège également au conseil de MAP. Namasté a apporté les fournitures scolaires et s'engage à se rendre sur place chaque année.

En plus, Monaco, par l'intermédiaire de la Direction de la coopération internationale, avait, par ailleurs, contribué avec l'achat d'un incinérateur, le financement d'un projet agricole et une partie de l'école secondaire.

Jean-Marc Nowak et Colette Grèves ont animé un atelier sur le développement durable.
Tous les élèves se sont rassemblés dans la cour de récréation pour recevoir les fournitures scolaires offertes par l'association Namasté. L'équipe de bénévoles monégasques avait auparavant assisté à un spectacle de bienvenue durant plus de deux heures.
L'alpiniste monégasque Jean-Marc Nowak a déjà planté cent poubelles dans la région avec l'aide des hommes disponibles.

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct