“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

"Monaco s’engage", une nouvelle action pour la transition énergétique

Mis à jour le 03/06/2019 à 09:06 Publié le 03/06/2019 à 10:00
La première des six rencontres s’est tenue à Carrefour Monaco ce mercredi.

La première des six rencontres s’est tenue à Carrefour Monaco ce mercredi. Dir Com

"Monaco s’engage", une nouvelle action pour la transition énergétique

La Mission pour la transition énergétique lance "Monaco s’engage" : des rencontres publiques pour une transparence sur les actions à venir et un comportement plus écologique

Le gouvernement princier a lancé la première édition de "Monaco s’engage". Il s’agit d’une série de six rencontres sur la transition énergétique à Monaco, dont la première était organisée dans la galerie de Carrefour à Fontvieille. Au programme : des stands d’information sur les actions et projets menés par la Mission pour la transition énergétique. Mais aussi, des questionnaires, des jeux pour gagner des cadeaux éco-responsables et la signature du Pacte national (lire par ailleurs). Le tout organisé autour de quatre thèmes : l’énergie, la mobilité, les déchets et la qualité de vie.

Monaco est internationalement engagée à réduire de 50 % ses émissions de CO2 d’ici 2030. Pour, finalement, atteindre la neutralité carbone en 2050. Créée en 2016, la Mission pour la transition énergétique œuvre pour mener à bien ces engagements.

L’entreprise d’énergie SMEG était présente aux rencontres "Monaco s’engage" aux stands du thème énergie, pour informer les Monégasques et résidents sur leurs actions pour le respect de ces objectifs. Les intéressés pouvaient ainsi en apprendre plus sur les offres d’électricité "verte", produite par des sources d’énergie renouvelables, et sur l’installation de photovoltaïques à travers Monaco. SMEG a également présenté MyNexio, son site gratuit pour suivre et optimiser sa consommation d’électricité

Dans le thème traitement des déchets, la Mission pour la transition énergétique a fait le bilan sur les projets menés à bien jusqu’à présent : Cliiink, pour gagner des points échangeables contre des offres en recyclant ses déchets, la Petite Boite pour lutter contre le gaspillage alimentaire, la fusion des poubelles bleues et jaunes en une seule…

Du côté du transport routier, le gouvernement princier a expliqué aux citoyens ses mises en œuvre pour les encourager à réduire leurs émissions comme les aides financières pour l’achat de véhicules électriques pouvant aller jusqu’à 10 000 euros, la mise en place de services de covoiturage et de pédibus et, cet été, la circulation d’une navette autonome entièrement électrique qui fera le tour du Rocher pendant deux mois pour une phase de test. La navette sera présentée le 25 juin lors de la rencontre au Musée océanographique.

Les rencontres "Monaco s’engage" vont permettre aux intéressés d’adhérer au Pacte national pour la transition écologique (aussi disponible en ligne). Il symbolise un engagement à des actions éco-responsables, au choix dans une liste, pour ensuite bénéficier d’un suivi et d’un bilan de fin d’année sur les habitudes prises et les engagements respectés. En mars dernier, la Mission récompensait 4 adhérents au Pacte - entreprises et particuliers - pour leur assiduité dans leurs bonnes pratiques environnementales. C’est ainsi que Décathlon Monaco s’est vu mettre à l’honneur pour avoir retiré les bouteilles en plastique à usage unique de la vente, pour les remplacer par une gourde réutilisable et recyclée, et la mise en place d’une fontaine gratuite et accessible à tous.

Les autres lauréats sont : la société SBM Offshore qui détient le record du plus grand nombre d’employés en télétravail ; la boucherie Maison Lino qui a aménagé un local poubelle leur permettant d’optimiser la gestion des déchets ; et Quentin Demé, travailleur qui vient tous les jours de Roquebrune-Cap-Martin à vélo électrique, qu’il a lui-même conçu. Un Acte 2 du Pacte national devrait être mis en place au 2e semestre 2019, proposant de nouvelles actions et habitudes à prendre pour le respect de l’environnement.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.