“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Monaco-La Turbie: l'idée d'un téléphérique renaît

Mis à jour le 11/01/2017 à 05:14 Publié le 11/01/2017 à 05:14
Si téléphérique il devait y avoir un jour entre La Turbie à Monaco, en complément d’un parking de dissuasion, Jean-Jacques Raffaele refuse qu’il parte de la Tête de Chien. Un projet similaire a vu le jour au mont Faron, à Toulon (photo de droite).

Si téléphérique il devait y avoir un jour entre La Turbie à Monaco, en complément d’un parking de dissuasion, Jean-Jacques Raffaele refuse qu’il parte de la Tête de Chien. Un projet similaire a vu le jour au mont Faron, à Toulon (photo de droite). Photos Michael Alesi et Richard Barsotti

Monaco-La Turbie: l'idée d'un téléphérique renaît

En verve lors de ses vœux sur la question des transports, le maire de la Turbie, Jean-Jacques Raffaele, a remis sur le tapis ce projet écologique qui ne fait officiellement pas l'objet d'études en Principauté

"Ce projet pourrait être, je dis bien "pourrait être", un téléphérique. Les premières réunions de travail auront lieu, j'espère fin janvier, et je vous laisse imaginer l'impact d'un tel projet - avec un parking de dissuasion - au niveau de la pollution et de la circulation."

Au milieu de ses vœux à la population et au terme d'une tirade sur la future bretelle d'autoroute de Beausoleil (lire ci-dessous), le maire de La Turbie, Jean-Jacques Raffaele, a mis les pieds dans le plat concernant l'engorgement chronique au sortir du tunnel de l'A500.

Côté Principauté, le gouvernement n'oppose pas de fin de non-recevoir et concède volontiers que "toute idée est bonne à...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct