“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Mettez-vous au vert à Monaco!

Mis à jour le 14/06/2016 à 11:18 Publié le 14/06/2016 à 11:14
Ici on ne jette plus, on pense à «la petite boîte».

Ici on ne jette plus, on pense à «la petite boîte». Photo Michael Alesi

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Mettez-vous au vert à Monaco!

Parce qu’un enfant bien éduqué à l’environnement fera un adulte responsable. Voici la doctrine de l’édition 2016 de la semaine Monacology. Depuis hier et jusqu’à vendredi, le village du développement durable a investi le quai Antoine-Ier.L’objectif: proposer aux scolaires des ateliers de sensibilisation à l’environnement via différentes thématiques comme le changement climatique, le manger sain, le gaspillage alimentaire ou encore la protection de la biodiversité.

L’objectif: proposer aux scolaires des ateliers de sensibilisation à l’environnement via différentes thématiques comme le changement climatique, le manger sain, le gaspillage alimentaire ou encore la protection de la biodiversité. Pour la 11e édition de Monacology, plus de 1300 enfants sont attendus par les membres des différentes associations présentes. Tous seront sensibilisés aux problèmes environnementaux majeurs et aux petits gestes que chacun peut faire pour y mettre du sien.

Gaspillage alimentaire

L'association monégasque MC2D a choisi comme thème le gaspillage alimentaire, un fléau qui prend de plus d'importance avec la consommation de masse. Pour cela, les enfants participent à un grand jeu de l'oie. Sur chaque case, se trouve une problématique pour essayer de moins gaspiller. Par exemple : comment ne pas briser la chaîne du froid, toujours penser à utiliser « la petite boîte » quand on ne finit pas ses repas ou encore acheter des produits de saison ou ne pas gaspiller à la cantine.

Les petits sont aussi invités à choisir des produits de saison, à aimer les légumes moches et à ne pas avoir les yeux plus gros que le ventre. A eux, ensuite, de réfléchir à de petits gestes simples pour adopter une attitude éco-responsable et limiter au maximum le gaspillage.

Cap sur l’énergie solaire

UWL est une petite entreprise allemande qui travaille à développer toutes sortes d'énergies alternatives. Harold Leitl est venu présenter aux enfants toutes ses créations. Les petits pourront découvrir le fameux « arbre énergétique », capable de produire de l'énergie électrique par un simple mouvement. À voir aussi, une lampe révolutionnaire destinée à l'Afrique, fonctionnant au solaire et qui permet de servir de batterie pour recharger tous les appareils électriques. À tester aussi un appareil qui produit de l'énergie simplement en posant sa main sur une plaque thermique. Clou du spectacle : les fameux cuisineurs solaires qui captent la lumière et permettent de faire bouillir de l'eau et préparer un repas simplement en laissant l'appareil au soleil et en patientant un peu.

Manger mieux et sain

C'est une évidence : nous consommons beaucoup trop de produits carnés. Et cela n'est pas forcément bon pour la santé. C'est pour cela que sur l'atelier Linck.mc, on tente d'expliquer aux enfants toutes les alternatives à la viande et au poisson. Il faut aider les générations futures à réduire leur consommation. Le but est de montrer des plats végétariens ou vegan (végétalien) avec tous les codes que les enfants ont l'habitude de voir dans leur assiette. Au menu, pâtes carbonara vegan ou nuggets végétariens. L'accent est mis là aussi sur le gaspillage alimentaire. Les enfants peuvent goûter, découvrir les produits et s'informer sur un écran tactile. Au final, les petits sont ravis et se régalent tous de mets qu'ils n'auraient pas forcément eu envie de mettre dans leur assiette. Il ne s'agit pas de convertir tout le monde au vegan mais simplement de proposer une alternative séduisante.

Changement climatique

Cette année, la Fondation Prince Albert II et le Grimaldi Forum s’associent pour proposer l’atelier «Ma terre a trop chaud». Le but est d’interpeller les enfants sur le changement climatique.Cela permet de leur expliquer pourquoi le climat se réchauffe et leur montrer les solutions possibles. Les plus petits se sont attaqués à un conte pour enfants, fait pour les interpeller et les sensibiliser à l’avenir de la planète.Avant de partir, tous ont proposé leur solution pour protéger la Terre sur un grand «nuage à vœux».
Les plus grands ont découvert Claude Lorius, un glaciologue français, reconnu pour ses études de la composition des inclusions gazeuses des glaces polaires indiquant les climats anciens de la Terre. Il est le premier, avec Jean Jouzel, à avoir mis en évidence le lien entre la concentration atmosphérique en gaz à effet de serre et l’évolution du climat.

Faune marine

Le premier atelier sur le thème de la faune marine est réalisé par l’association Souffleurs d’écume, qui œuvre pour la préservation des cétacés en Méditerranée.Les enfants apprennent leur anatomie et les menaces qui pèsent sur ces animaux. Le deuxième atelier est réalisé par Accobams, toujours pour éveiller les consciences quant à l’impact humain sur la faune marine.Les enfants seront sensibilisés à un code de bonne conduite pour l’observation des mammifères marins. Les cétacés et notamment le sanctuaire Pelagos n’auront plus aucuns secrets pour les jeunes participants à cet apprentissage.

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.